Séléctionnez une région

Retour aux actualités

Interview - Opca Opcalia

"Le responsable formation devient manager de la performance " par Jonathan Pottiez

<
"Le responsable formation devient manager de la performance " par Jonathan Pottiez
Date : 28.04.2015

Le métier de responsable formation en entreprise est en profonde mutation. Celle-ci est accélérée en France par la mise en œuvre de la réforme de la formation de 2014 et la suppression du « 0,9% plan de formation » selon Jonathan Pottiez, Consultant Senior à Formaeva.
De plus en plus concerné par le chantier de l’évaluation de la formation, le responsable formation devrait se transformer en « un manager de la performance ».

La formation est désormais présentée comme un investissement et non plus comme une obligation. Quel impact cela a-t-il sur la mission du responsable formation?

Jonathan Pottiez : Le rôle du responsable formation va évoluer. Il va quitter son rôle de responsable de l’organisation de stages pour devenir un interlocuteur de proximité de la direction générale, tenu de montrer l’impact de son activité sur le business de l’entreprise. Cette évolution est déjà en route aux Etats-Unis. Le Training manager devient Learning and development manager, et même Learning and performance manager. Cela valorise incontestablement la fonction qui ne sera plus un sous-domaine de la fonction RH. Le généraliste de la fonction formation n’existera bientôt plus. Mais tous les responsables formation n’ont pas été formés à cette évolution notamment sur l’évaluation de la formation qui doit devenir leur chantier prioritaire dès cette année. Et cela les inquiète.

Le responsable formation est-il équipé pour promouvoir la formation auprès de sa direction générale ?

J. P. Les responsables formation sont demandeurs d’outils d’évaluation de l’efficacité des formations. Les plateformes LMS ne sont pas toujours très performantes de ce point de vue. Elles se limitent souvent au traitement d’un questionnaire d’évaluation de la satisfaction. Beaucoup d’organisations fonctionnent encore sous Excel. Les responsables connaissent souvent dans ses grandes lignes le modèle de Kirkpatrick mais ils ont besoin d’une démarche, d’une méthode pour dialoguer avec leur direction.

Formaeva est le seul organisme francophone habilité à former et à certifier au nouveau modèle de Kirkpatrick. Quelles sont ses évolutions ?

J. P. Le modèle de Kirkpatrick s’appuie sur quatre niveaux (évaluation de la réaction, de l'apprentissage, du comportement et des résultats : diminution des accidents du travail, augmentation du chiffre d’affaires, etc.). C’est surtout le niveau 1 qui est évalué par les entreprises et plus l’on progresse dans la hiérarchie des niveaux, moins l’on évalue. On est là face à un paradoxe : on évalue rarement ce qui a le plus d’importance pour la direction générale. La finalité de l’évaluation n’est pas tant de mesurer le ROI (return on investment ou retour sur investissement) que le ROE (return on expectations ou retour sur les attentes).
Dans la logique du nouveau modèle de Kirkpatrick, la formation n’est qu’un moyen et nécessite d’être relayée sur le terrain par différentes actions pour s’assurer que ce qui a été appris sera bien utilisé sur le terrain (niveau 3) et que cela génèrera des résultats positifs pour l’entreprise (niveau 4). Les commanditaires (la direction générale) auront défini leurs attentes en amont de la formation et ils en jugeront l’efficacité en aval. Avec cette démarche, il ne s’agit plus d’évaluer l’efficacité de l’action de formation mais de manager un projet dans son ensemble.

Quel est l’intérêt pour le responsable formation et la direction d’adopter cette démarche ?

J.P. Cela va aider le responsable formation à devenir un véritable partenaire d’affaires parlant le même langage que la direction générale, démontrant la valeur ajoutée de sa fonction et de ses actions. A un moment où des comptes lui sont demandés, l’évaluation est une compétence essentielle et un atout pour préserver son emploi…
Au niveau de l’entreprise dans son ensemble, la mise en œuvre du nouveau modèle de Kirkpatrick facilitera l’instauration d’une culture du résultat en formation.

En savoir +

Contactez Olivier Gauvin, Directeur de l'Offre de Formations à Opcalia

Opcalia accompagne l’évaluation de l’impact de la Formation
Les conseillers Formation d’Opcalia formés à la démarche Kirkpatrick accompagnent les entreprises dans le management de la performance en formation. Depuis le recueil des attentes jusqu'à la présentation des résultats, en passant par la coordination des actions de formation et de perfectionnement.

Auteur : Valérie Grasset-Morel

Fil d'information Opcalia

Restez informé et recevez les actualités RH et formation

* champs obligatoire
*

Accédez au formulaire détaillé

Nous suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Google plus
Haut de la page