Séléctionnez une région

Industrie de transformation des volailles

Industries avicoles

Données clés 2013

  • 170 entreprises environ, avec des leaders en France et en Europe, comptant plusieurs millions de salariés (LDC, DUC, Doux et Gastronome) et beaucoup de TPE-PME familiales
  • 422 établissements d'abattage qui produisent 1.8 millions de tonnes par an
  • Près de 26 000 salariés
  • Implantation massive dans le Grand Ouest (Bretagne et Pays de la Loire)
  • Une population de salariés caractérisée par une forte proportion d’ouvriers faiblement qualifiés
  • 55% de femmes

Activité formation 2014

  • Collecte globale au titre des masses salariales 2013 : 4 727 746 €
  • 10670 salariés ayant bénéficié d’une formation financée par Opcalia (quel que soit le dispositif)

Activités de la branche

La branche des industries avicoles regroupe des activités d'abattage, de découpe et de transformation de volailles. Celles-ci peuvent être complétées par d’autres tâches : ramassage, conditionnement, commercialisation de toutes espèces de volailles, lapins, chevreaux.
La filière avicole est composée de petites entreprises traditionnelles axées sur les circuits de grossistes et de détaillants avec une gamme étroite de produits peu élaborés et de groupes industriels (LDC, Gastronome, Doux…). Leur implantation est majoritairement située en  Bretagne et Pays de la Loire.
La filière avicole comprend :

  1. les accouveurs (élevages de reproduction),
  2. les éleveurs,
  3. les fabricants d'aliments,
  4. les industriels dédiés à la transformation,
  5. les distributeurs

Il est à noter que les abattoirs de volailles sont des outils agrées par les services vétérinaires officiels (agrément européen). Chaque site doit mettre en place un système de maîtrise de la sécurité des aliments. Celui-ci repose principalement sur la formation du personnel, la réalisation d’autocontrôles et l’utilisation des principes de la méthode HACCP (Hazard Analysis Critical Control Points ou analyse de danger des points critiques).

Contexte actuel

Les exportations en 2012 représentent 1/3 de la production abattue, soit 585 000 tonnes.  Plus du quart de la consommation française n’est pas de la volaille française.
La consommation française en 2012 représente 1,6 million de tonnes. A l’heure où les modes de consommation alimentaire privilégient le gain de temps et la praticité, les produits élaborés et les découpes de volaille ont de plus en plus de succès auprès du consommateur français (surtout les découpes congelées et les préparations).
Un marché mondial soutenu où la France occupe une place de première importance :

  • 5ème producteur mondial
  • La consommation de viande de volaille progresse partout dans le monde (2ème viande la plus consommée en France)

Mais la branche fait face à plusieurs risques avec :

  • une baisse de 17.4% de la production française entre 2001 et 2012
  • la volatilité du prix des matières premières pesant sur la rentabilité des entreprises
  • une articulation entre la production de masse et labellisée et la recherche d’une taille critique (tension, acquisition, rachat…)

Principaux métiers

La filière avicole couvre plusieurs champs d’activités.

  • Production : accouveurs, sélectionneurs, éleveurs, abattage, fabricants d’alimentation animale, transformation, opérateur de ligne de production, vétérinaire, technicien d’élevage, responsable d’atelier avicole
  • Recherche et Développement
  • Marketing
  • Vente et distribution
  • Logistique : conditionnement et stockage de volailles, logistique, convoyage d’animaux vivants
  • QHSE : qualité, hygiène et sécurité, environnement

Textes et ressources

  • Convention collective n° 3111 des abattoirs, ateliers de découpe, conditionnement de volailles – Code IDCC : 1938
  • Code NAF 1012Z : transformation et conservation de la viande de volaille

Titre des accords

  • Convention de partenariat entre Opcalia, le Comité national des abattoirs et ateliers de découpe de volaille, lapins et chevreau (CNADEV) et la Fédération des industries avicoles (FIA) visant à promouvoir la boîte à outils RH Deminov (voir le zoom) auprès des entreprises avicoles du 29 février 2012
  • Accord de désignation de l’OPCA du 13 mars 2014 et création d’une Section professionnelle paritaire (SPP) de la branche

Partenaires sociaux représentant la branche professionnelle (Fédérations/syndicats)



Fil d'information Opcalia

Restez informé et recevez les actualités RH et formation

* champs obligatoire
*

Accédez au formulaire détaillé

Nous suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Google plus
Haut de la page