Séléctionnez une région

Retour aux zooms

Transformation de la volaille

Une charte de coopération pour développer la formation

<

Le 26 février dernier, François Rebsamen, ministre du Travail et Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture ont signé avec les partenaires sociaux* une charte de coopération nationale de soutien et d’accompagnement à la filière alimentaire.

Sur les 5 millions d’euros alloués par l’Etat à la filière, 1, 2 millions seront consacrés à la branche Transformation et conservation de la viande de volaille.

La DGEFP (Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle), la DGPAAT (Direction Générale des Politiques Agricole, Agroalimentaire et des Territoires) gèreront un tiers de l’enveloppe consacrée à la branche (soit 400 000 €). 800 000 € seront gérés par Opcalia et dédiés aux entreprises de la branche.


Cette charte se décline en 3 axes opérationnels :

Axe 1 : sécuriser les parcours professionnels et renforcer les compétences des salariés

 Renforcer la maîtrise du socle de compétences :

  • Faciliter la mise en œuvre des entretiens professionnels.
  • Sécuriser les parcours professionnels en facilitant la détection et la professionnalisation des salariés.
  • Développer un « passeport opérateur » pour faciliter la transférabilité et la traçabilité des compétences
  • Accompagner la prise en main du Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles


Accompagner la déclinaison des premiers CQPI et CQPA dans la branche

  • Faciliter l’élaboration du projet de l’entreprise (mode projet, communication, implication des managers...).
  • Co-financer des parcours de formation.


Accompagner les mobilités

  • Développer une véritable démarche de passerelles dans la filière.
  • Accompagner la mise en œuvre de formations internes.

 

Axe 2 : améliorer les conditions de travail

Pénibilité et ergonomie

  • Accompagner l’entreprise dans la lutte contre les TMS par une meilleure prise en compte des organisations et de l’environnement de travail.
  • Impliquer le personnel et faire adhérer à la démarche en adoptant le mode projet. Information et formation à la prévention des risques
  • Aider l’entreprise à proposer des nouvelles formes d’organisation.
  • Former des salariés (PRAP : Prévention des Risques liés à l’Activité Physique / CNAM).

 

Axe 3 : développer la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences au niveau territorial

Faciliter et renforcer les pratiques de gestion des ressources humaines

  • Réaliser un état des lieux précis des pratiques RH.
  • Accompagner la montée en compétences de l’encadrement intermédiaire.
  • Accompagner des plans d’action individuels et collectifs.

Les actions ci-dessus sont suggérées mais en aucun cas imposées. Elles doivent permettre d’ouvrir le débat en région selon les besoins des entreprises et des salariés dans les bassins d’emploi.

*Les fédérations agro-alimentaires (ANIA, Coop de France, CGAD, FNICGV, SNIV, FIA et CNADEV) et les organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, CFE-CGC et FO).

Dernière mise à jour : 03.03.2015

 

 

Fil d'information Opcalia

Restez informé et recevez les actualités RH et formation

* champs obligatoire
*

Accédez au formulaire détaillé

Nous suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Google plus
Haut de la page