En pratique

Publié le : 16.04.2018

Étude de cas : en pleine transformation numérique, le CFA Stephenson connu pour être "LE" centre de formation à la pointe de l'innovation technologique était à la recherche d'un outil lui permettant d'accompagner ses apprenants à maîtriser les compétences transversales (communiquer, exploiter l'environnement numérique…). Grâce à 1001 Lettres, il a fait d'une pierre deux coups : il a sensibilisé certains formateurs au digital et formé ses apprentis aux savoirs de base.

Le défi de départ

Depuis trois ans, le CFA Stephenson est en pleine transition numérique. Il est aussi à la recherche d’outils de différenciation et d’individualisation pédagogique pour l’ensemble des niveaux de formation, notamment pour le positionnement en amont de la formation et la maîtrise de 6 capacités transversales :

  • Communiquer,
  • Compter,
  • Organiser son travail,
  • S’adapter aux contextes,
  • Exploiter l’environnement numérique,
  • Organiser, traiter et partager l’information.

« En 2016, nous avons créé en interne le Snap (Service numérique d’accompagnement pédagogique), une « task force » (équipe) de trois personnes chargée d’assister les formateurs dans la réalisation de ressources pédagogiques et la scénarisation de séances de formation, d’impulser la mise en place d’une organisation apprenante et de tester tous les nouveaux dispositifs pédagogiques qui arrivent sur le marché », explique Sébastien Malige, directeur adjoint du CFA Stephenson.

Nous souhaitions développer dans ce cadre le micro learning pour accroître les capacités transversales de nos apprenants. En juillet 2017, Opcalia et Unilearn m’ont présenté 1001 Lettres qui répondait parfaitement à nos attentes.
Sébastien Malige

La solution

Deux sessions de formation d’une durée de trois jours ont été organisées au deuxième semestre 2017 pour 13 médiateurs répartis en deux groupes : 9 formateurs, 2 membres du Snap et 2 responsables formation. Unilearn a détaché un formateur qui est venu les former dans les locaux du CFA.

« Cette démarche n’a pas toujours été bien comprise au départ par certains formateurs, plutôt traditionnels, qui ne voyaient pas trop l’intérêt du digital », relève Sébastien Malige. A l’issue de la formation, « ces personnes réticentes au départ ont compris que leur métier était en profonde transformation ». L’aura du maître sur l’estrade a soudain pris un coup de vieux !

1001 Lettres nous a permis d’acculturer progressivement ces formateurs au digital.
Sébastien Malige

Au total 115 apprenants de niveaux VI, V et IV (et même un groupe de BTS MUC/Management des unités commerciale) ont été formés à 1001 lettres au sein de 7 groupes.

L’apport de la démarche, les perspectives

« En quelques mois, nous avons adopté un outil à la fois pédagogique et totalement en phase avec notre projet stratégique », souligne le directeur adjoint. Et la satisfaction est au rendez-vous. « Ludique grâce au scoring, voire addictif, facile à utiliser, 1001 Lettres permet aux formateurs d’enrichir un cours en présentiel et aux apprenants de l’utiliser chez eux », remarque un formateur.

Un autre décrit l’utilisation de cet outil « suite à un cours sur les calculs commerciaux ». Il a servi « d’entraînement et de validation des compétences de chacun ». Le formateur a aussi pu faire travailler les apprentis en autonomie et passer plus de temps avec ceux qui rencontraient des difficultés.

« Certes, à ce jour, deux formateurs utilisent pleinement 1001 lettres, mais il faut un temps d’appropriation après la formation. J’attends la fin de l’année pour faire un bilan complet. », déclare Sébastien Malige, qui envisage déjà de lancer un projet d’acculturation de ses équipes aux soft skills, des compétences indispensables aujourd’hui pour faciliter l’insertion professionnelle des apprentis.

Le CFA Stephenson en bref

Fondé en 1976 par la Compagnie des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul, le CFA Stephenson a développé des filières de formation du préapprentissage au Master.
Au niveau national et international, il a tissé un réseau de partenaires avec des entreprises, des universités, des écoles, des centres de formation, des associations, des missions locales et la région Ile-de-France.
Domaines de formation : commerce et distribution, vente et négociation, banque, tourisme, hôtellerie.

découvrir le cfa stephenson

1001 Lettres : Le CFA Stephenson l'utilise pour ses apprentis et pour accompagner sa transformation digitale

1001 Lettres existe aussi en appli !

Et si on donnait envie de se former grâce à une appli ?

Logique et Mémoires, Lettres, Mathématiques, Culture G… les parcours 1001 Lettres vous proposent de revoir vos connaissances de base et de faire grimper votre niveau, à votre rythme, avec l’appui de vidéos tutorielles si besoin

Découvrir l’application avant de la télécharger

Suggestions