Séléctionnez une région

Retour aux actualités

Personnel navigant commercial (PNC)

Bienvenue à bord… grâce à la POEC et au contrat de pro!

<
Bienvenue à bord… grâce à la POEC et au contrat de pro!
Date : 14.04.2017

La branche du Transport aérien et Opcalia pilotent une POEC qui va permettre à 300 demandeurs d'emploi d'obtenir le certificat européen obligatoire pour voler (CCA) et de tester leur motivation pour le métier de PNC (hôtesse, steward…). Les lauréats signeront un contrat de professionnalisation avec l'une des quatre compagnies aériennes partenaires pour décrocher le CQP PNC.

 



Ces dernières années, les compagnies aériennes françaises recrutaient leurs hôtesses, stewards ou membres d'équipage de cabine au coup par coup, en fonction de leurs besoins. Mais le contexte a évolué. Malgré les difficultés économiques qu'elles traversent, les compagnies aériennes ont un fort besoin de Personnels navigants commerciaux (PNC). Le renforcement des offres aériennes, l'essor des compagnies low cost, l'augmentation du trafic aérien (en France: +7,6% en janvier dernier), les départs à la retraite de PNC… Tous ces facteurs ont conduit la branche du Transport aérien à réfléchir aux moyens de recruter et former de nouveaux PNC détenteurs du CCA* européen, le sésame indispensable pour pouvoir voler.

Le CQP PNC

La FNAM, Fédération nationale de l'aviation marchande, qui représente plus de 95% de la flotte et des activités du secteur du transport aérien français était déjà à l'origine du CQP PNC en 2012. "Comme il n'existait aucun diplôme pour accéder aux métiers de PNC, nous avons bâti, avec les professionnels de la branche, un CQP accessible dans le cadre d'un contrat de professionnalisation d'une durée de 8 à 12 mois", précise Philippe Gilles, directeur des Affaires sociales de la FNAM.

Les candidats doivent valider quatre domaines de compétences pour obtenir ce CQP:

  1. Mettre en œuvre les procédures de sécurité et de sûreté et les actions de premier secours
  2. communiquer et établir une relation positive avec les passagers
  3. coordonner ses interventions et travailler au sein d'une équipe (équipage et sol)
  4. offrir un service de qualité aux passagers tout au long de la mission.

La POEC pour devenir membre d'équipage de cabine

"Il y a un an environ, nous avons été sollicités par plusieurs compagnies aériennes qui avaient un fort besoin de PNC supplémentaires. Mais, sur le marché, il n'y a pas suffisamment de candidats détenteurs du CCA", poursuit Philippe Gilles. D'où l'idée de mettre en place une Préparation opérationnelle à l'emploi collective (POEC) pour permettre à des demandeurs d'emploi de tous âges, motivés par le métier de PNC, de décrocher le CCA.

"Tous les acteurs concernés se sont mis autour de la table: la FNAM, Opcalia, l'association Jeremy (organisme d'insertion dans l'emploi implanté sur la plateforme aéroportuaire de Roissy), l'AFMAE (le CFA des métiers de l'aérien) et les compagnies", se remémore Philippe Gilles. Ce projet est "la réussite d'une action collective": il permet à la fois de répondre aux besoins des entreprises, de permettre à des demandeurs d'emploi de trouver un emploi et de développer l'alternance pour les PNC. Cette voie était jusque-là réservée aux personnels du fret, de la maintenance et des services commerciaux. L'objectif de la POEC est également de s'assurer que les candidats ont une vision réelle et non idéalisée du métier de PNC (horaires décalés, règles de sécurité…).

Quatre compagnies, 300 candidats

Quatre compagnies aériennes sont engagées dans cette opération: Air France, French Blue, Aigle Azur et ASL (ex-Europe AIRPOST). Elle concerne 300 demandeurs d'emploi. "Les premiers groupes, environ 130 personnes, ont été formés entre janvier et mars 2017. Ils signent leur contrat de professionnalisation avec la compagnie courant avril et seront en vol fin mai, début juin 2017, essentiellement sur long courrier", précise Thierry L'Aot du département Aérien et Services aux Transports d'Opcalia.

Les prochains groupes – 180 demandeurs d'emploi – seront sélectionnés entre avril et juillet 2017 et en formation entre juillet et octobre 2017. Ceux qui obtiendront le CCA signeront leur contrat en octobre et novembre prochain et devraient être en vol avant la fin de l'année. "96,8% des 130 premiers candidats ont obtenu le CCA, du jamais vu!" lance Thierry L'Aot. Farida Belmessaoud, directrice du département Aérien et Services aux Transports d'Opcalia souligne "l'adaptabilité dont a fait preuve le centre de formation des Guyards qui a su, malgré les délais contraints, être à l'écoute de chaque candidat au CCA et mettre en place des accompagnements adaptés aux besoins de chacun. Cet engagement opérationnel est une des clés de la réussite de la POEC/PNC".

Air France: "Elargir notre sourcing de candidats"

Air France est la compagnie qui va recruter le plus grand nombre de candidats au terme de la POEC (133). "Nous voulions élargir notre potentiel de recrutement de PNC et faire bénéficier de cette opération les demandeurs d'emploi des bassins d'emploi de Roissy et d'Orly. Nous ne souhaitions pas recruter uniquement des candidats ayant obtenu par leurs propres moyens le CCA, qui suppose un financement personnel pouvant être un obstacle pour certains profils", explique Véronique Flavigny, responsable de la politique formation à Air France.

La compagnie s'est donc tournée vers Opcalia pour s'engager dans la POEC. Pôle emploi, qui dispose d'une agence spécialisée dans le transport aérien, se charge de l'identification des candidats. Au total, 80 000 messages ont été envoyés à des demandeurs d'emploi ciblés (maîtrisant l'anglais, par exemple). "Le succès de cette opération est favorisé par l'excellence du partenariat entre la direction régionale Ile-de-France de Pôle emploi et Opcalia", affirme Farida Belmessaoud.

Un tutorat adapté

Recruter en contrat de professionnalisation des PNC exige de mettre en place un tutorat adapté. "Les 13 000 PNC d'Air France ont en effet une chance de se croiser tous les sept ans…", témoigne Véronique Flavigny. Difficile dans ce cas de constituer des binônes de PNC tuteur/tutoré! Air France a constitué des équipes de tuteurs volontaires. Chacun accompagne un alternant. "Afin d’assurer la continuité du suivi nous avons développé un livret de suivi sur Ipad. Tous les PNC en sont dotés", décrit la responsable formation. L'ensemble des informations sont consolidées par un instructeur (un encadrant PNC) qui réalise l’évaluation finale. Elle alimente le dossier de formation du salarié soumis à la fin de la formation au jury du CPQ PNC.

Chez Aigle Azur, le tutorat est assuré par des personnels de cabine expérimentés et volontaires, qui sont  "formés une journée à cette fonction", précise Thierry Lhuillier, Chef du PNC au sein de cette compagnie. Chaque tuteur suit au maximum trois PNC contrat de pro. Au moins deux vols accompagnés par mois sont organisés pour ces alternants, et les encadrants réunissent tous les tuteurs à mi-parcours de formation pour débriefer.

Aigle Azur s'engage cet automne

La compagnie Aigle Azur s'engagera dans la POEC/PNC à partir de cet automne. "Avant cette opération, nous recrutions directement les candidats titulaires du CCA mais ces derniers étant de moins en moins nombreux sur le marché, nous nous sommes lancés dans cette opération aux côtés d'Opcalia avec qui nous travaillons depuis 2012 sur le CQP PNC", détaille Thierry Lhuillier.

Le choix d'Aigle Azur se porte majoritairement sur des demandeurs d'emploi de moins de 26 ans. La compagnie va en sélectionner 24, "probablement par l'intermédiaire de l'Ecole Mermoz" qui forme des pilotes et des PNC. Les candidats entreront en POEC début septembre pour être opérationnels en décembre et rejoindre ainsi les 350 PNC déjà en poste.

*La Cabin Crew Attestation (CCA) est obligatoire pour être employé par une compagnie aérienne ayant son siège en Europe.

Auteur : Service Communication
Haut de la page