Séléctionnez une région

Retour aux actualités

Enquête de conjoncture Alsace 2014

La réforme mieux connue en Alsace qu’au niveau national !

<
La réforme mieux connue en Alsace qu’au niveau national !
usa cam chat Date : 09.02.2015

see url Les entreprises alsaciennes témoignent d’un niveau de connaissance de la loi du 5 mars 2014 supérieur à la moyenne nationale. 51 % des 92 entreprises interrogées à l’automne dernier, dans le cadre de l’enquête de conjoncture 2014-2015* réalisée par Opcalia, pensaient connaître la réforme, contre 35% au niveau national. De même que 53 % des entreprises alsaciennes savaient que les http://www.vai.net/?WEBCAMS=top-camgirls&277=cf entretiens professionnels devenaient obligatoires tous les deux ans (contre 38 % au niveau national). Le see url Compte personnel de formation (CPF) jouit également d’une bonne notoriété : 72 % le connaissent en Alsace, contre 51 % au plan national.

Une excellente image de la formation

top ten free porn sites L’image de la formation reste excellente : 94 % des entreprises estiment qu’elle représente un levier positif pour la performance de l’entreprise et pour le développement des compétences des salariés. Toutefois, les budgets qui seront engagés en 2015, ainsi que le recours à des organismes de formation externes, devraient diminuer. 82 % des entreprises interrogées prévoient d’engager des dépenses de formation en 2015, contre 87 % en 2014. Et 83 % envisagent de s’adresser à des organismes de formation, contre 88 % l’an dernier.

Un moral en hausse

http://www.lcd-module.com/?cams=livecam-44-com Ces restrictions sont corrélées à la situation économique jugée toujours difficile. Néanmoins, le moral des entreprises alsaciennes est en légère hausse : 69 % (+1 point par rapport à 2013) des répondants se montrent confiants en l’avenir pour leur entreprise. 71 % ont recruté en 2014 (+8 points) et 56 % (stable) l’anticipent pour 2015.

La cession d’entreprise en pointe

24 Le sujet de la cession/transmission d’entreprise est en pointe : 22 % (+2 points par rapport à 2013) des entrepreneurs interrogés se déclarent concernés (12 % d’ici à cinq ans). La demande d’accompagnement est plus faible qu’au national : 26 % contre 45 %. Elle porte en priorité sur la recherche de candidats repreneurs (pour 70 %), mais aussi sur la formation de salariés pour reprendre l’entreprise (70 %) et la préparation des salariés au changement de dirigeant (pour 41 %).

i[hone 8 *Initiée en 2009 et conduite annuellement au cours du dernier trimestre de l’année, la sixième édition de l’enquête de Conjoncture Opcalia 2014-2015 a été réalisée par Internet et par téléphone par le Cabinet Majors Consultants , entre le 10 octobre et le 5 décembre 2014 auprès de 50 000 entreprises adhérentes ou non du réseau Opcalia. Les résultats reflètent les réponses recueillies auprès de 4125 responsables (chefs d’entreprises, responsables RH, responsables formation…), dont 92 entreprises de la région Alsace.

En savoir +

follow site Télécharger la synthèse de l’enquête de conjoncture Alsace dans la rubrique "à consulter" ci-contre

go to site Auteur : Susie D.
Actualité suivante dating araine L’image de la formation reste positive en Basse-Normandie Actualité précédente http://www.museedelagrandeguerre.eu/?WEBCAMS=%23ohmibod Entre 2 : un simulateur pour entraîner les managers à l'entretien professionnel

A consulter

Plus Plus

Inscrivez-vous au Fil d'info Opcalia

Nous suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Google plus
Haut de la page