Image L'Afest : "On ne regarde pas, on fait"

En pratique

Publié le : 02.09.2019 Modifié le : 22.10.2019

La formation en situation de travail (Afest) est une modalité pédagogique héritière du compagnonnage qui trouve sa base légale dans la loi du 5 septembre 2018. Des conseillers Opcalia spécialement formés accompagnent des entreprises dans le déploiement de l'Afest. Gaëlle Legeard, conseillère ingénierie de compétences Opcalia Nantes nous livre son témoignage.

« Tout n’est pas ‘affestable’ dans une formation. Une fois que l’on a intégré ce principe et que l’on applique les règles de mise en œuvre de l’Afest (mises en situation de travail et phases réflexives ou feedback pédagogiques qui permettent de réajuster le parcours ou d’approfondir un point précis), cette modalité d’apprentissage devient très intéressante pour les entreprises, en particulier les petites » , déclare Gaëlle Legeard, conseillère ingénierie de compétences Opcalia à Nantes. Elle accompagne actuellement LCF Réseaux, une entreprise spécialisée dans la fibre optique (48 collaborateurs), implantée à Nantes, Angers et Neuilly-sur-Marne.

Cette jeune PME créée en 2014 est en pleine expansion : « en un an, en 2018, sa masse salariale a triplé (1,8 million d’euros de chiffre d’affaires cette année-là) » et ses besoins de recrutement sont encore importants, en particulier les « raccordeurs fibre » qui mettent en place de bout en bout la fibre optique jusque chez l’utilisateur final. Le Plan France très haut débit (THD) prévoit la couverture de 80 % des logements d’ici 2022. C’est dire l’importance des besoins de personnels formés.

Pour en savoir plus sur l’AFest

Des conseillers Opcalia formés à l’Afest par C-Campus

Or « LCL Réseaux en manque. L’entreprise a donc souhaité créer des parcours de formation internes se déroulant, en partie en situation de travail, et en partie en présentiel », détaille Gaëlle Legeard. Appelée à la rescousse en qualité de conseillère Opcalia de cette entreprise, Gaëlle a tout de suite pensé à l’Afest. D’autant plus qu’elle suit elle-même une formation certifiante de référent Afest délivrée par l’organisme C-Campus afin de mieux conseiller et accompagner les entreprises en fonction de leurs besoins.

« Je suis partie de la fiche de poste de ‘raccordeur fibre client’, raconte la conseillère, et j’ai accompagné pendant une demi-journée un technicien fibre pour analyser son travail et mettre la fiche en conformité. Le dirigeant de l’entreprise, lui-même technicien fibre, est très impliqué dans cette opération ce qui est déterminant pour sa réussite. » En observant dans son travail le technicien fibre, Gaëlle Legeard a pris conscience des multiples compétences qu’il mettait en œuvre.

« Cet accompagnement m’a permis de comprendre la réalité de son métier. Cela a créé entre nous une relation de confiance. J’ai pu identifier par exemple des savoir-être indispensables pour une bonne relation client qui ne figuraient pas aussi clairement sur la fiche de poste. » Et chaque opérateur est confronté à des situations bien spécifiques.

Un process formateurs

Gaëlle Legeard a travaillé sur la mise en place d’un process formateurs qu’elle coordonne. « Un technicien raccordeur confirmé apprend à former en situation de travail. Je lui ai présenté le principe de l’Afest qui ne consiste pas, pour lui, à ‘faire à la place de’ et, pour le salarié qui se forme, à regarder mais à faire pour apprendre. Il peut se tromper tout en exécutant une tâche. C’est désinhibant et cela développe sa curiosité d’esprit. » Les prochains techniciens raccordeurs/accompagnateurs Afest de l’entreprise suivront une formation externe de formateur/tuteur.

Fin juin, LCF Réseaux avait déjà expérimenté l’Afest pour un demandeur d’emploi recruté dans le cadre d’une Action de formation préalable au recrutement (AFPR) de Pôle emploi : 8 semaines de formation avec, à l’issue, un recrutement en CDI en cas de succès. « Le formateur a eu un droit de regard sur le CV de l’apprenant et, au cours de l’entretien de positionnement, nous nous sommes rendus compte que le demandeur d’emploi qui venait du secteur du bâtiment détenait déjà certaines compétences qui allaient lui être utiles dans son nouveau métier. »

Des phases réflexives pour apprendre de sa propre pratique

La conseillère Opcalia a réalisé le 8 juillet la première phase réflexive du parcours avec l’apprenant. « Mais, je pense qu’il est plus pertinent que ce soit le formateur qui la réalise lui-même », dit-elle. « Je l’ai questionné sur ce qu’il avait fait au cours de le première partie de son parcours, sur l’environnement de la fibre optique, sur ce qu’il faudrait modifier le cas échéant. » Une deuxième phase réflexive a eu lieu deux semaines plus tard, animée cette fois-ci par le formateur. « Cela permet d’évaluer où en est l’apprenant dans son parcours par rapport à l’objectif prévisionnel. »

L’Afest présente l’avantage d’être formalisée dans le cadre d’un Protocole individuel de formation (PIF) conclu entre l’apprenant, le référent ou tuteur au sein de l’entreprise et l’organisme de formation (et parfois le manager). Ce document permet à l’entreprise d’apporter la preuve de la traçabilité de la formation et à l’apprenant qu’il détient les compétences requises.

L’Afest permet un apprentissage beaucoup plus rapide.
Gaëlle Legeard

« L’apprenant soude la fibre avec un client derrière lui… Il vit un stress qu’il n’aurait pas sur un plateau technique. » La formation en situation de travail n’est cependant pas indissociable du présentiel. « Beaucoup de savoirs théoriques sont enseignés en centre. Ils ne pourraient pas l’être en situation de travail. » Parmi les autres avantages de l’Afest, la conseillère note « l’avantage d’intégrer à une équipe de travail un apprenant qui deviendra peut-être un salarié de l’entreprise« . Il peut aussi enrichir l’équipe avec ses propres savoirs.

La clé de la réussite de l’Afest dépend d’un « engagement et d’une adhésion au projet de tous les acteurs de l’entreprise, à commencer par la direction, et d’une vraie intention pédagogique », selon Gaëlle Legeard.

Restez au courant des actualités juridiques sur l’emploi – formation – RH

S’inscrire à la newsletter opcalia

Quels sont les sujets qui vous intéressent ?

Choisissez le (ou les) thème(s) et recevez des contenus triés sur le volet !

En envoyant ce formulaire, vous permettez à Opcalia d’utiliser ces informations pour vous adresser des communications ciblées et adaptées. Elles ne seront transmises à aucun tiers. Merci !

Rousse Detouree

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu ! Veuillez taper au moins 2 caractères pour votre recherche.