Image Campus entreprises de Clermont-Ferrand : tout ce qu’il faut savoir sur le projet

En région

Publié le : 31.03.2017 Modifié le : 11.12.2017

Le « Campus Entreprises » s’installe à Clermont-Ferrand et devrait ouvrir ses portes en septembre prochain, l’occasion de vous détailler ce projet totalement innovant et d’envergure, qui rassemble les grands acteurs de la région : de la Banque de France à Michelin, ou encore la région ARA, Opcalia, pourquoi ce pôle attire-t-il ces acteurs ? Aurore Luperce, en charge de ce projet pour Opcalia, nous fait le point.

Le « Campus entreprises » est un environnement dédié aux métiers de l’industrie répondant aux besoins des entreprises (par des formations adaptées) et des apprenants (par de la pédagogie innovante). C’est un espace unique, ouvert, et favorisant l’égalité des chances et l’attractivité des métiers industriels.

Un Campus Entreprises – Pourquoi ? Comment ?

Courant 2014 et à l’initiative de Michelin, une problématique commune sur les difficultés de recrutement dans le champ de la maintenance industrielle a poussé un cercle d’industriels à unir leurs forces pour créer le « Réseau Auvergne Industries ». Les missions consistent alors à valoriser les métiers de l’industrie auprès des jeunes et des enseignants, et à apporter des solutions pragmatiques aux difficultés d’orientation et d’insertion professionnelle.

Pour permettre à l’ensemble des industriels, d’aller plus loin dans cette démarche, Michelin, Opcalia ainsi que la Banque de France, l’entreprise Limagrain, le pôle de compétitivité ViaMéca et le Rectorat de l’Académie de Clermont-Ferrand, ont choisi de porter un projet plus ambitieux autour d’une structure ouverte, connectée et innovante baptisée « Campus Entreprises » (nom provisoire).

Quels sont les enjeux de ce Campus ?

Les Partenaires ont organisé ce projet autour de 10 fiches actions innovantes organisées en 3 comités : immobilier, formation et information/orientation, eux-mêmes supervisés par un Comité d’Orientation Stratégique et Scientifique. Ces actions répondent à plusieurs enjeux comme :

  • Proposer de l’information pour donner de la visibilité aux métiers de l’industrie dans la région
  • Orienter, pour aider les jeunes à trouver leur voie
  • Offrir une formation professionnelle d’excellence à 300 apprenants jeunes ou adultes en proposant notamment des programmes par blocs de compétences qui seront co-construits par les entreprises industrielles partenaires du projet et l’Education nationale
  • Permettre à des jeunes décrocheurs scolaires de reprendre le chemin de l’orientation en leur apportant des moyens exceptionnels et une pédagogie adaptée
  • Créer une structure originale et inédite doté d’un Fab-lab et Design-Lab permettant de développer des projets innovants.

Comment OPCALIA s’associe au projet ?

En plus d’une participation d’un montant de 1,3 M€, Opcalia a également contribué à la définition et au montage du projet. Je suis également chargée de contribuer au pilotage du projet, dont Opcalia est chef de file sur les actions :

  • 4 – Formation professionnelle d’excellence : dont l’objectif est de créer une structure d’accueil originale et inédite à destination des jeunes des niveaux CAP, Bac Pro et BTS et de développer des méthodes pédagogiques innovantes, en proposant des parcours modulables
  • 5 – Mutualisation inter-entreprises : Proposer un catalogue de formations inter-entreprises
  • 7 – Bureau des stages : Vise à faire évoluer les référentiels pour accompagner l’évolution des compétences des jeunes en PFMP (Période de formation en milieu professionnel).

La structure, dont les activités du pôle formation se mettront en place progressivement entre septembre 2017 et septembre 2019, dispose d’un financement de 30 M€ sur cinq ans, apporté par Michelin (13,8 M€), le Commissariat général à l’investissement dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (9,4 M€), et la Région Auvergne-Rhône-Alpes (3,2 M€) et Opcalia (1,3 M€).

Le Campus sera rassemblé dans un bâtiment de 10 000 m2 au cœur de Clermont-Ferrand, mis, par Michelin, à la disposition de l’association gestionnaire du projet (2ARAMI).

Où en est le projet aujourd’hui ?

Nous avons lancé les premières actions selon un planning de réalisation qui devrait durer 4 ans et en sommes à la dernière phase de signature avec la région, pour percevoir les subventions publiques.

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu ! Veuillez taper au moins 2 caractères pour votre recherche.