En région

Publié le : 31.01.2014 Modifié le : 01.03.2018

Le secteur du tourisme martiniquais, en particulier la grande hôtellerie, est marqué par de profondes mutations qu’il faut accompagner : nouvelles exigences des touristes, vieillissement du personnel (50% des salariés ont plus de 40 ans), poly-compétences rendue nécessaire par l’allongement de la Basse saison affectant l’équilibre financier des structures…

C’est ce qui a motivé les partenaires du secteur, au premier rang desquels le Conseil régional, Opcalia Martinique délégataire du Fafih, et l’AGEFMA (Association de gestion de l’environnement de la formation en Martinique) à signer en décembre une convention-cadre pour l’accompagnement à la structuration des compétences.

« Cette démarche concertée repose sur la réalisation par Opcalia de diagnostics ‘Stratégie Compétences’ dans 40 établissements, puis de la mise en place d’un plan d’action RH (démarche de GPEC, accompagnement des mutations économiques, gestion des âges…) ou de formations (plan, DIF, VAE, remises à niveau…) intégrant des pratiques innovantes d’apprentissage comme des programmes d’échanges dans d’autres îles de la Caraïbe non francophone », précise Jocelyne Elisabeth, chef de projet Opcalia Martinique-référent Fafih. Le financement partagé Opcalia/Région au titre des diagnostics s’élève à 120 000€. L’enveloppe globale Opcalia/Région/Fonds social européen pour les formations sera définie en fonction des résultats des diagnostics élaborés au premier semestre 2014. La DIECCTE (Etat) a d’ores et déjà confié fin 2013 une enveloppe à Opcalia de plus de 100 000€ pour les actions post-diagnostics. A terme, l’expérimentation menée pour l’hôtellerie devrait être essaimée à d’autres secteurs du tourisme.

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu