Image Les entreprises sont friandes de jeunes bilingues ayant un esprit ouvert

Interview

Publié le : 22.11.2018

L'Apec, qui a participé à la première édition du Guide du Routard de l'alternance en France réalisée en 2017 par Hachette et Opcalia*, est à nouveau partenaire du guide du Routard "Faire son alternance en Europe" publié en octobre 2018. "Un jeune qui a vécu et fait une partie de ses études à l'étranger est très recherché par les employeurs : il maîtrise une langue étrangère, témoigne d'une ouverture d'esprit et sait s'adapter", explique Jean-François Rieffel, Consultant Apec en charge des relations avec l’international.

Pourquoi l’Apec s’est-elle engagée dans le guide du routard de l’alternance ?

Jean-François Rieffel. L’Apec s’est engagée depuis le début dans ce projet de guide de l’alternance car cette manière de se former témoigne de l’habileté d’un jeune qui est capable de mener de front des études et un travail.

À l’Apec, nous rencontrons de plus en plus de trentenaires qui se réorientent professionnellement en faisant le choix d’une formation en alternance (un juriste qui souhaite travailler dans le secteur de l’environnement par exemple).

Depuis 2 ou 3 ans, les entreprises nous confient de plus en plus d’offres de contrats en alternance. C’est donc assez récent, mais on sent chez elles un vrai engouement pour l’alternance.

Des candidats qui ont suivi une formation-action les intéressent beaucoup, aussi bien pour des fonctions RH que pour des métiers techniques. Le développement de l’apprentissage dans le supérieur n’est pas étranger à ce nouvel intérêt. C’est donc naturellement que nous nous sommes associés à cette aventure.

…. Puis dans le guide du Routard « Faire son alternance en Europe » ?

J.-F. R. Les entreprises qui recrutent appartiennent souvent à des groupes internationaux. Elles recherchent des jeunes diplômés qui maîtrisent vraiment (et pas seulement sur leur CV) une ou plusieurs langues étrangères et qui sont mobiles.

Un candidat qui a obtenu son diplôme par la voie de l’alternance, en travaillant et en se formant à l’étranger a de grandes chances d’être retenu.

Sa formation-action à l’étranger lui permet d’acquérir diverses compétences :

  • une appétence pour les relations interculturelles,
  • la maîtrise de nouveaux process,
  • la connaissance d’un autre pays et d’habitudes de travail différentes.

En Allemagne par exemple, le rapport à la hiérarchie n’est pas le même qu’en France. Les entreprises sont à la recherche de candidats ayant l’esprit ouvert et sachant s’adapter à différents milieux.

Quelle a été votre contribution au guide ?

J.-F. R. C’est le résultat d’un travail collectif fructueux de 6 mois, mais l’Apec est plus particulièrement intervenue sur la partie relative à la réglementation du travail dans les 32 pays d’accueil retenus pour le guide (rémunération, protection sociale…).

Mock Up Couv Gdr Europe Web

Quelles sont les destinations privilégiées par les jeunes candidats à l’alternance à l’étranger ?

J.-F. R. Dans le Top 3, on retrouve :

  1. le Royaume-Uni,
  2. l’Allemagne,
  3. mais aussi la Belgique plus facile d’accès pour un Français en raison de la langue commune.
  4. Les pays du sud (Espagne, Italie) remportent aussi un beau succès et les pays d’Europe centrale (Pologne, République tchèque, Estonie…) attirent de plus en plus d’alternants.

*Aux côtés du Medef, de  Centre Inffo et de l’agence Erasmus.

Couverture Guide Routard Alternance France

Avant l’Europe, les régions de France !

1ER GUIDE À ÊTRE PARU : LE GUIDE DU ROUTARD DE L’ALTERNANCE

Un véritable avec les fondamentaux de l’alternance et remplis d’astuces triées par régions.

CONSULTER L’ARTICLE SUR LE GUIDE DE L’ALTERNANCE

Tout savoir sur l’alternance en Europe

Découvrez l’article dédié au guide du Routard de la mobilité européenne.

consulter l’article sur le guide de l’alternance en europe

Mock Up Couv Gdr Europe Web

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu ! Veuillez taper au moins 2 caractères pour votre recherche.