Image Les sportifs de haut niveau séduisent les entreprises

Interview

Publié le : 24.07.2018 Modifié le : 26.07.2018

Avec Pass'Sport 2.0, un programme de reconversion 100 % digitalisé déployé depuis février 2018, Opcalia constate à nouveau que les qualités des sportifs professionnels sont très recherchées par les entreprises. Endurance, adaptabilité, esprit d'équipe, gestion du stress… Des atouts que les sportifs ne savent pas toujours valoriser. Témoignages.

Je pensais que le mot « compétences » était automatiquement associé à diplôme. N’ayant qu’un BEP Carrières sanitaires et sociales, je n’imaginais pas pouvoir intéresser une entreprise.
Kelly Oublié, Volleyeuse professionnelle

Le ton est donné. Pour Kelly Oublié, ancienne attaquante-réceptionneuse du Quimper Volley 29, dix années en tant que volleyeuse professionnelle ne pouvaient avoir aucun attrait pour une entreprise. Son engagement dans Pass’Sport 2.0, le programme de reconversion des sportifs de haut niveau lancé par Opcalia en partenariat avec le Forco (Opca du Commerce et de la Distribution), lui prouve le contraire.

« Les sportifs de haut niveau ignorent souvent qu’ils ont développé des compétences dont les entreprises sont particulièrement friandes », constate Julie Gardez, psychologue du travail et ancienne handballeuse à l’origine d’un nouveau concept de management appelé « Les 5 piliers de l’équipe », dirigeante du cabinet Kairhomme, conseil en management d’équipe fondé avec Jackson Richardson, ancien champion du monde de Handball.

Objectif : Aider 100 sportifs dans leur reconversion

Le programme Pass’Sport 2.0 est déployé dans 4 régions pilotes, depuis février 2018 jusqu’en juin 2019 (Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes/AURA, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine). Il a pour objectif d’accompagner 100 sportifs de haut niveau en reconversion dans les entreprises adhérentes d’Opcalia (ou du Forco). Étalé sur 6 à 8 mois, le parcours est global : il intègre formation digitale, accompagnement et immersion en entreprise.

Le parcours comprend trois modules :

  • Module 1 : Mieux se connaître pour mieux se positionner (identification des compétences transférables, ses forces, ses atouts…).
  • Module 2 : Mieux connaître son nouveau terrain de jeu (l’entreprise) pour mieux l’aborder.
  • Module 3 : Transformer l’essai : concrétiser sa reconversion en entreprise.

« Une préparation mentale pour intégrer l’entreprise »

Notre rôle n’est pas de leur proposer un bilan de compétences, mais d’effectuer avec les sportifs une préparation mentale à leur intégration dans le monde de l’entreprise.
Julie Gardez, dirigeante du cabinet Kairhomme

Kelly Oublié, par exemple, a été accompagnée par Kairhomme : « nous l’avons aidée à valoriser ses compétences cachées qui vont lui être utiles pour bâtir son projet professionnel de commerciale », précise Julie Gardez.

Avant d’être professionnelle, la volleyeuse a en effet mené de front une carrière d’aide soignante à l’hôpital, en particulier dans le domaine de la rééducation orthopédique avec une activité de volleyeuse de haut niveau. Ce n’est qu’à l’été 2017 que la championne de 30 ans a décidé de mettre fin à sa carrière de sportive professionnelle et de se reconvertir dans la région parisienne auprès de son compagnon. Et son choix s’est porté sur « le commercial ». « J’aime les relations humaines, j’avais de bons contacts avec les sponsors de mon club de Quimper, c’est comme ça que cette idée m’est venue », dit-elle.

Compétences transférables en entreprise

Grâce aux conseils d’une autre sportive qui avait intégré le programme Pass’Sport, Kelly est entrée en contact avec Kairhomme qui l’a aidée à formuler ses compétences transférables en entreprise : gestion du stress, résistance à l’échec, dépassement de soi, esprit d’équipe, sens de l’organisation, force de persuasion, etc. « J’étais deuxième capitaine de l’équipe, indique Kelly Oublié. À ce titre, j’ai été amenée à faire le lien entre le coach, les joueuses et les dirigeants. » Autant de qualités qui ont convaincu un fournisseur de matériel de Kinésithérapie qui l’accueille en stage en septembre prochain.

Une autre volleyeuse professionnelle, Madeline Audoynaud (33 ans), titulaire d’un BTS Services informatiques aux organisations et d’une licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps) a été contactée pour participer à Pass’Sport 2.0. « Il y a quatre ans, en arrivant au club d’Amiens, j’ai décidé de reprendre des études à l’université pour passer une licence professionnelle Réseaux et Génie informatique. »

Madeline a constaté que son profil intéressait les employeurs car dès son inscription sur LinkedIn, elle a été contactée par de nombreux recruteurs. Elle a effectué son stage de licence tout en suivant les modules de Pass’Sport 2.0,  et le cabinet Kairhomme l’a surtout accompagnée dans la préparation des entretiens d’embauche. Ce qui a été concluant puisque Madeline débute, fin août, un stage d’immersion d’un mois de développeur SAP dans une grande enseigne d’articles de sports et de loisirs, avec une promesse d’embauche en CDI.

Le dispositif Pass’Sport 2.0 vous intéresse ?

consulter le site pass-sport.fr

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu ! Veuillez taper au moins 2 caractères pour votre recherche.