Image Mobiliser l'intelligence collective pour co-construire les compétences de demain

Tendances & innovation

Publié le : 23.01.2019 Modifié le : 25.01.2019

"Compétences by Opcalia" est un projet interbranches porté par Opcalia dans le cadre du Plan d'investissement dans les compétences (PIC). Une douzaine de branches sont / seront accompagnées dans la réalisation de plans d'actions opérationnels emploi / compétences et dans la refonte de leur référentiels d’activités et de compétences. À noter : ce projet est ouvert à toute nouvelle branche qui souhaiterait s’associer aux travaux.

Compétences by Opcalia est l’un des 10 projets lauréats de l’appel à projets « Soutien aux démarches prospectives compétences » dans le cadre du projet du gouvernement : Plan d’Investissement Compétences (PIC).

L’objectif est de développer les démarches prospectives de branche dans le but de mieux outiller les branches professionnelles et de rendre plus lisibles l’offre de certifications et de formations en s’attachant particulièrement à travailler à l’échelon des blocs de compétences.
Erika Gaubert, chef de projet Opcalia.

L’accord-cadre a été signé par 9 branches adhérentes d’Opcalia :

  1. Professions regroupées du cristal, du verre et du vitrail,
  2. Enseignement privé non lucratif,
  3. Industries du bois et importation du bois,
  4. Industrie et commerce de la récupération et du recyclage,
  5. Industries des jeux, jouets, articles de fête et ornements de Noël, articles de puériculture et voitures d’enfants, modélisme et industries connexes,
  6. Manutention ferroviaire,
  7. Portage salarial,
  8. Prévention/sécurité,
  9. Prothésistes dentaires.

Un contexte de transformation

D’une part, les branches sont confrontées aux transformations numériques, sociétales, environnementales et à la mondialisation qui les conduisent à faire évoluer leurs métiers, d’autre part, la nouvelle réforme de la formation professionnelle leur donne une place centrale dans la définition et la mise en œuvre de l’alternance (professionnalisation et apprentissage).

2 actions collectives sont menées de front dans le cadre du projet :

  • Dresser un panorama emploi-formation dynamique de chacune des branches afin d’identifier les enjeux mutualisables et d’impulser une démarche collective. Un prestataire unique, OPAL RH, a été retenu pour décliner cette action auprès des 9 branches et pour faire émerger les thématiques qui feront l’objet de travaux collectifs dans le cadre d’ateliers dynamiques paritaires
  • Créer une banque de compétences basée sur un langage commun au service de référentiels métiers et de lien entre certification et formation, avec le prestataire Cognito.

Créer des passerelles entre les branches

« Nous pourrons ainsi collecter les fiches métiers, les fiches de postes, rendre plus visible l’offre de certifications, les référentiels existants, les emplois-repères de chaque branche, etc. » Ces données seront ensuite compilées et analysées par le prestataire grâce à un outil spécifique.

3 enjeux ont été identifiés :

  1. Travailler sur les passerelles interbranches,
  2. Permettre aux Observatoires de branche d’actualiser en temps réel leur référentiels métiers
  3. Mettre à disposition ces données sur Espace compétences d’Opcalia.

Les branches et les entreprises pourront ainsi éditer des fiches de postes totalement personnalisables et actualisées selon les évolutions des métiers.
Erika Gaubert

Les actions retenues dans le cadre de ce projet sont financées à 100 %, pour les branches déjà engagées et celles qui souhaiteraient le rejoindre. Sur les 500 000 € affectés aux actions communes, 250 000 € proviennent de l’Etat (Pic) et Opcalia prend à sa charge les 250 000 € restants.

Le PIC, c’est quoi ?

Sur la durée du quinquennat, le Gouvernement a lancé un Plan d’investissement dans les compétences (PIC)*, piloté par le ministère du Travail et Jean-Marie Marx, Haut-Commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi. Les objectifs sont les suivants :

  • Former 1 million de demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés et 1 million de jeunes éloignésdu marché du travail ;
  • Répondre aux besoins des métiers en tensiondans une économie en croissance ;
  • Contribuer à la transformation des compétences, notamment liée à la transition écologique et à la transition numérique.

Il s’articule autour de trois axes d’intervention :

  • Axe 1 : Mieux analyser les besoins de compétences pour mieux orienter les politiques de formation et les personnes ;
  • Axe 2: Financer de nouveaux parcours de formation et d’accompagnement vers l’emploi durable ;
  • Axe 3: Innover et transformer par l’expérimentation, dans le cadre d’appels à projets.

Vous souhaitez en savoir + ?

Contactez :  Erika Gaubert, chef de projets Opcalia – erika.gaubert@opcalia.com

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu ! Veuillez taper au moins 2 caractères pour votre recherche.