Image Vous avez dit Stratégie numérique ? G2R Formation témoigne

Interview

Publié le : 17.12.2018

La digitalisation est un enjeu stratégique, notamment pour les organismes de formation. G2R Formation dont les dirigeants viennent du monde de l'informatique l'a bien compris. Grâce à Stratégie numérique, il a déjà bien avancé sa révolution numérique. Henry Gabbay, co-dirigeant de G2R témoigne.

Le défi de départ

G2R Formation est un jeune organisme de formation créé il y a quinze ans et dont les deux dirigeants/fondateurs sont issus du monde des SSII.

« L’informatique est notre cœur de métier, c’est donc naturellement que nous avons créé un organisme centré sur le conseil et la formation dans ce domaine» , indique Henry Gabbay, co-dirigeant de G2R.

En tant qu’organisme de formation sur les métiers du digital (informatique et réseau, développement web, cyber sécurité, chefs de projets, community managers, …), nous devons montrer l’exemple, tant en matière d’organisation interne, de communication externe que de pédagogie.
Henry Gabbay, co-dirigeant de G2R

Les besoins

« Après avoir réalisé l’autodiagnostic numérique en ligne, un expert d’Opcalia m’a très vite proposé de réaliser ensemble un diagnostic de nos besoins» , détaille Henry Gabbay.

accéder à l’autodiagnostic

« Cet échange nous a permis d’identifier deux besoins prioritaires » :

  1. « Le marché de la formation évolue. Nous constatons une demande de plus en plus forte de nos clients pour les formations en e-learning. Si nous n’y allons pas, nous sommes condamnés ;
  2. G2R est un organisme de formation récent qui vit principalement de son réseau de clients de départ. Nous devons accentuer notre visibilité, notamment sur les réseaux sociaux, et améliorer notre offre commerciale sur Internet. »

La solution

En complément du premier diagnostic des besoins, nous avons alors pu développer 3 pistes de travail avec des objectifs à moyens termes :

  1. Digitaliser la production de contenus pédagogiques : « Ce chantier est déjà très avancé. Nous disposons d’une plateforme e-learning et 20 % de nos formations se déroulent à distance (l’objectif est d’atteindre 30 % en 2019). Nous avons également beaucoup avancé sur la vidéo. »
  2. Déployer le développement commercial sur les réseaux web : « Nous avons engagé un community manager, nous sommes présents sur Internet mais pas suffisamment encore. C’est une priorité immédiate. »
  3. Simplifier la gestion administrative : « C’est un enjeu RH majeur. Les tâches administratives restent très chronophages, en particulier nos relations avec les pouvoirs publics (Région, communes, Pôle emploi…). Nous nous fixons l’objectif de réduire de 30 % ces tâches en mettant en place un outil numérique. »

Ce moment de pause avec Opcalia nous a permis de mettre de l’ordre dans nos priorités
Henry Gabbay, co-dirigeant de G2R

Les perspectives

« Notre intention est d’aller encore plus loin sur  la numérisation des outils pédagogiques. Nous souhaitons proposer à terme des serious games par exemple et pourquoi pas de la 3D ? Nous souhaitons former nos formateurs à l’utilisation de ces outils. C’est une aide que nous attendons d’Opcalia. C’est là aussi une question de survie. Nos stagiaires sont souvent très jeunes. Si nous ne leur proposons pas des outils modernes et attractifs, ils iront voir ailleurs » , observe Henry Gabbay.

G2R a d’ailleurs répondu à des appels à projets lancés dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (PIC) pour moderniser son offre de formation. L’organisme a été retenu pour avoir les moyens de délivrer des formations certifiantes (titres du ministère du Travail, certifications inscrites au RNCP) dans les métiers de l’informatique.

Agir sur sa transition numérique avec Opcalia

Agir sur sa transition numérique

G2R Formation en chiffres

– CA en 2017 : 2 millions d’euros
– 15 collaborateurs (formateurs et autres)
– 30 formations au catalogue
– 110 000 heures de formation dispensées

accéder au site de g2r formation

Diag numérique : La blanchisserie Morellon adopte une politique RH

Diagnostic numérique : la blanchisserie Morellon adopte une politique RH

Etude de cas : comment mettre en place l’entretien professionnel obligatoire tous les deux ans ? C’est en partant de cette problématique que Thierry Morellon, à la tête de la blanchisserie industrielle du même nom employant 44 personnes et dotée d’une flotte de 7 chauffeurs s’est interrogée plus largement sur sa politique RH et à bénéficier d’un diagnostic Stratégie Compétences focus numérique.

découvrez l’étude de cas

Pourquoi s’engager dans une transformation numérique ?

Découvrez comment le numérique accélère la transformation des entreprises.

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu ! Veuillez taper au moins 2 caractères pour votre recherche.