Image WorldSkills : une vitrine de l’excellence des métiers et de l’engagement que portent les jeunes au quotidien

Interview

Publié le : 13.11.2018 Modifié le : 12.11.2018

WorldSkills France coordonne un vaste réseau, très engagé pour la promotion de l’apprentissage et l’alternance, la mobilité et la jeunesse des métiers. Cuisiniers, tailleurs de pierre, fleuristes, carrossiers…, ils ont tous moins de 23 ans et s’entraînent comme des athlètes, physiquement et psychologiquement, pour les Olympiades des Métiers (WorldSkills). Peu importent les différences, tous partagent ce même amour de leur métier, la même passion.

La 45ème édition des Finales nationales se déroulera du 29 novembre au 1er décembre 2018 à Caen en Normandie.

Durant 3 jours, 700 candidats représentant les 13 régions métropolitaines et une collectivité d’Outre-mer vont tenter d’intégrer l’équipe de France des Métiers qui participera à la compétition internationale WorldSkills Competition en août 2019, à Kazan, la capitale de la république du Tatarstan en Russie.

« Nous croyons à l’excellence et à la transmission des savoirs », Éric Depond, président d’Opcalia

Opcalia finance la formation de 80 000 alternants chaque année (15 % des alternants en France). C’est donc naturellement qu’il soutient les Olympiades des Métiers (WorldSkills), les JO des artisans. Ce concours d’excellence met en valeur les vertus de l’apprentissage et du savoir-faire à la Française.

« Nous croyons beaucoup à l’excellence et à la transmission des savoirs. Ce sont les valeurs que prône WorldSkills et que nous partageons. C’est pour cette raison que le binôme Opcalia/Octalia est partenaire », explique Éric Depond, président d’Opcalia. Le Vice-président Yannick Ghoris insiste sur « la mise en valeur de l’alternance/apprentissage et du savoir-faire à la Française » que permet cette manifestation internationale. Et « l’amour du travail bien fait ! », ajoute Jean-Pierre Hulot, président d’Octalia.

« Je sens un frémissement en France en faveur de l’apprentissage qui est loin d’être anodin », souligne de son côté Michel Guisembert, le président du Comité français des Olympiades des métiers (Cofom) – WorldSkills France. Notre pays n’est d’ailleurs pas le seul à redécouvrir les valeurs du travail manuel.

« Les 79 nations qui font partie de WorldSkills international témoignent toutes de la difficulté à trouver des compétences dans certains métiers. Peut-être les entreprises ont-elles mis de côté à un moment donné la question de la transmission des compétences et de l’excellence ? »

Opcalia, accompagnateur de l’excellence !

WorldSkills n’est pas une compétition comme une autre : « C’est un concours d’excellence », dit-il.

Il montre que « lorsqu’un jeune est passionné par ce qu’il fait, qu’il ne s’ennuie pas dans son travail, il peut même aller très loin ». Les entreprises ont un rôle à jouer dans cette motivation : « Elles doivent faire preuve de créativité et d’innovation pour faire émerger l’excellence et valoriser l’art de transmettre son savoir. » Michel Guisembert entend « bousculer tout le monde » pour que la France soit sélectionnée pour accueillir, en 2023, la finale internationale des Olympiades des métiers.

Opcalia accompagne l’excellence en soutenant WorldSkills France dans l’objectif de :

  • développer l’image et l’attractivité des métiers par l’intermédiaire de WorldSkills,
  • préparer la candidature de la France pour la finale internationale de 2023,
  • donner les moyens aux compétiteurs français d’être les meilleurs dans leur discipline respective.

Les talents de nos jeunes champions français seront mis en lumière à l’international, où ils pourront confronter leurs méthodes et leurs expériences à des cultures différentes. De quoi leur offrir un vaste horizon professionnel !

Une illustration en live du talent d’une jeunesse positive et passionnée, prête à construire son avenir par son perfectionnisme, l’intelligence du geste, et l’envie de réussir.

Les WorldSkills en chiffres
La WorldSkills Competition est une compétition internationale organisée tous les deux ans chaque fois dans un pays différent par WorldSkills International. À Abu Dhabi, en 2017, la WorldSkills Competition a rassemblé près de 1 300 compétiteurs venus de 62 pays et 1 100 000 visiteurs sur un site de 200 000 m². Ce sont plus de 49 métiers représentés, depuis les métiers de l’automobile, jusqu’à ceux des nouvelles technologies, en passant par les métiers du service ou encore du bâtiment.
En 2023, la France se porte candidate pour organiser la 47e édition de la WorldSkills Compétition, avec pour ambition d’être “la vitrine de cette excellence des métiers et de l’engagement que portent les jeunes au quotidien”.
Rendez-vous à Kazan en Russie les 22 – 27 Août 2019 pour connaître le résultat !

Trouver et réussir son alternance

Choisir l’alternance

Conseils, témoignages, infos pratiques… tout ce qu’il faut savoir sur l’alternance est sur cette page.

accéder à la page alternance

Découvrir le site de WorldSkills France

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu ! Veuillez taper au moins 2 caractères pour votre recherche.