Image Terre d'emploi : booster l'intégration des jeunes des territoires en difficultés.
Parce que trouver un emploi n’est pas seulement une question de savoirs mais également une adéquation entre le besoin d’un employeur et les compétences d’un candidat, un savoir-être (soft skills) adapté, une maîtrise des savoir-faire... OPCALIA et France Formation Professionnelle mettent leurs savoir-faire en commun pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, notamment ceux issus des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville.

 

 

Concrètement…

C’est quoi ?

Une ingénierie de formation inédite

  • Favoriser l’employabilité par la professionnalisation des jeunes au travers d’un parcours de formation adapté
  • Déployer les clés de redynamisation des territoires avec l’individu au centre du process
  • Favoriser les partenariats Organisme de Formation, Financeur et opérateurs locaux opérationnels (associations, collectivités, entreprises, …) sur les territoires intégrant ces publics

Un processus maîtrisé

  • Identifier le territoire / Rencontrer les acteurs politiques locaux
  • Rencontrer et mobiliser les acteurs : financeur, associatifs, socio-économiques, services de l’Etat …
  • Sourcer des jeunes mobilisés et motivés
  • Sensibiliser – mobiliser – motiver
  • Former, accompagner collectivement et individuellement les apprenants

Pour qui ?

Les jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et des zones rurales, plus largement issus des territoires en difficulté. Appelés autrement les NEET « ni étudiant, ni employé, ni stagiaire ».

Pour quoi faire ?

  • Promouvoir l’égalité des chances via un parcours de resocialisation (coaching + comportement) et une formation qualifiante par alternance
  • Favoriser l’insertion professionnelle de tous publics et leur confier un rôle d’ambassadeur de leur propre démarche
  • Développer « l’exemplarité » sur les quartiers prioritaires
  • Renforcer le partenariat local avec de nouveaux acteurs (agglomération, ville) autour d’un projet d’insertion innovant qui mobilise les entreprises de la région.

Terre d’emploi est un dispositif fort, sur-mesure, fédérateur, qui suscite l’espoir et contribuera à répondre aux forts besoins des territoires.
Samia Ghali, sénatrice à l’origine du projet avec Yves Hinnekint, DG d’Opcalia.

Terre d’emploi sur France 3

Terre D Emploi Web

Les + de Terre d’emploi

  • Une implication territoriale avec de nombreux partenaires : Opcalia, France Formation Professionnelle, Conseil Régional, Mission Locale, Pôle emploi, CFA, Collectivités Territoriales & associations sportives et de loisir, entreprises ou groupement d’employeurs
  • Dynamisation des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), et des territoires en difficulté
  • Un coaching adapté favorisant le dépassement de soi et la cohésion de groupe
  • Intégration durable dans l’emploi
  • Des axes essentiels de mobilisation individuelle et collective pour un épanouissement personnel et professionnel

En pratique

Étalé sur plus d’un an, le parcours est global et favorise l’employabilité.
Terre d’emploi débute par des modules d’intégration et de cohésion, et a pour double objectif d’apporter aux candidats les savoir-faire et savoir-être indispensables à l’exercice d’un métier et à l’intégration en milieu professionnelle.

PRÉ-REQUIS

  • Avoir entre 18 et 30 ans (Accès RQTH possible)
  • du Niveau 5bis au Niveau 3
  • Savoir lire et écrire

Les pré-requis sont adaptés systématiquement aux contraintes de la spécificité métier de la formation.

LE PARCOURS EST CONSTRUIT EN DEUX PARTIES :

  • Réussite : une immersion en entreprise avec 400 heures de formation en préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC)
  • Apprentissage : une immersion en entreprise en tant que salarié avec 600 heures de formation en contrat en alternance

Acquérir les savoir-faire

  • Maîtriser les savoirs de base
  • Maîtriser les connaissances nécessaires à l’opérationnalité professionnelle
  • Maîtriser les compétences techniques liées aux spécificités métier

Acquérir les savoir-être

  • Intégrer les valeurs du Sport dans les postures professionnelles
  • Apprivoiser les codes de l’Entreprise
  • Développer une dynamique personnelle vers l’atteinte des objectifs
  • Agir sur son organisation personnelle
  • Développer le sens du collectif
  • Intégrer la contribution individuelle dans le collectif

3 %

Maîtres nageurs sauveteurs

5 %

Agents de médiation

10 %

Animateurs

25 %

Agents de sécurité

57 %

éducateurs sportifs

Des résultats encourageants

+ 700

jeunes d’ici fin 2019

25 %

de femmes

+ 17

territoires impactés

+ 150

formateurs mobilisés

Vous souhaitez en savoir + ?

Contactez : Sarah Soilihi, Responsable développement Ville Terre d’Emploi, 06 69 04 49 68, sarah.soilihi@opcalia.com

Image Combat Bilel Latreche

Terre d’Emploi : « Les jeunes, saisissez cette seconde chance ! »

Depuis plusieurs années, le boxeur Bilel Latreche met son expérience de sportif de haut niveau au service de l’insertion des jeunes des quartiers sensibles. Il est ambassadeur de « Ville Terre d’Emploi » car, dit-il, c’est « une combinaison gagnante de ‘sur-mesure’, d’apprentissage des codes de l’entreprise, des règles de vie en société et de sécurité financière. »

Découvrir l’interview

Sarah Soilihi 2

« Quand on leur tend la main, les jeunes des quartiers la prennent ! »

« Mens sana in corpore sano » : cette citation convient parfaitement à Sarah Soilihi qui mène de front une carrière de sportive de haut niveau et un doctorat de droit à l’Université d’Aix-Marseille. Elle nous livre son témoignage.

Consulter l’interview

Ils en parlent sur twitter

voir les tweets sur #terredemploi

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu ! Veuillez taper au moins 2 caractères pour votre recherche.