Activité de la branche Cuirs et peaux

Cuirs et peaux : de quoi parle-t-on ?

L’activité Cuirs et Peaux (Tannerie-mégisserie) consiste à la transformation des cuirs bruts en peaux finies à destination de l’industrie de la maroquinerie, de la chaussure, de l’habillement, de l’ameublement, de l’automobile, de la ganterie, …

Ce secteur participe pleinement à la filière Textile-Habillement.

Le contexte de la branche Cuirs et peaux

Dans une stratégie de développement durable, les entreprises de tannerie mégisserie se sont réorganisées : automatisation de la production, conception assistée par ordinateur, robotisation…

De même, a été pratiquée une politique de développement des compétences concernant tous les salariés (ex : création d’un cursus labellisé « Tannerie-Mégisserie »).

Les métiers de la filière sont nombreux et riches, ils possèdent une singularité rare car ils partagent une matière d’exception : le cuir. Depuis des siècles, l’homme, par son métier, son savoir-faire, le transforme et l’adapte à tous ses besoins.
Savoir-faire artisanal, performance industrielle, recherche, amélioration permanente de la qualité, développement durable assureront pour demain au cuir un futur prometteur.
La France dans ce domaine excelle, les formations existantes et les entreprises offrent un berceau de métiers attractifs et évolutifs. La filière cuir symbolise aujourd’hui une tradition résolument tournée vers la modernité et l’avenir.

Les principaux métiers de la branche Cuirs et peaux

Les métiers Cuirs et peaux sont :

Les métiers Tannerie-Mégisserie sont répartis en 5 familles de métiers :

  • Création : Chargé(e) de projets Recherche et Développement
  • Production : Opérateurs machines, Agent de Finissage Couleurs et Effets, Classeur(se) de peaux, Responsable Coloriste, Responsable d’atelier de production, …
  • Qualité : Responsable Qualité, Responsable Environnement
  • Commercialisation : Acheteur(se), Gestionnaire Import/export, Responsable Commercial(e),…
  • Métiers supports : Comptable, Responsable de la Gestion des Ressources Humaines, Responsable Informatique,…

Découvrez l’ensemble des fiches métiers et les cartographies diplômes sur l’Observatoire des métiers : www.observatoiremodetextilescuirs.com

Cuirs et peaux

L’activité formation de la branche Cuirs et peaux

Retour sur les actions formation d’Opcalia pour la branche Cuirs et peaux

A venir

Les orientations formation pour Cuirs et peaux

Les actions prioritaires

La branche Cuirs & Peaux considère comme un objectif prioritaire de la profession tout ce qui permet d’élever les niveaux de qualification, de favoriser l’adaptabilité et le développement des compétences de l’ensemble des salariés de l’industrie des Cuirs et Peaux, si possible par une approche personnalisée des formations.

Dans cette optique, elles fixent les actions prioritaires suivantes :

Actions d’anticipation :

  • actions nationales d’ingénierie de l’observatoire des métiers et des compétences et de l’OPCA permettant un appui méthodologique aux entreprises ;
  • actions de soutien individuel ou collectif aux entreprises, principalement en direction des TPE/PME.

Actions collectives d’accompagnement et de formation :

  • actions d’accompagnement et de formation élaborés au sein de la CPNE « Industrie des Cuirs & Peaux » permettant de favoriser la montée en qualification de certains publics ;

Actions individuelles d’accompagnement et de formation suivantes :

  • toute action permettant d’acquérir une certification professionnelle : titre à finalité professionnelle, certificat de qualification professionnelle (CQP), certificat de qualification Interbranches(CQPI) et diplôme. A cet égard, seront privilégiées les certifications de nature transversale ;
  • toute action au bénéfice des salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies et des organisations, reposant, dans toute la mesure du possible, sur une personnalisation du parcours de formation en fonction d’une évaluation préalable des acquis du salarié ;
  • actions visant l’acquisition de savoirs de base en lien avec le nouveau Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles ;
  • actions d’évaluation des compétences et de Validation des Acquis de l’Expérience ;
  • les actions menées dans le cadre de la liste élaborée par la CPNE au titre du Compte Personnel de Formation.

Public prioritaire

  • Salariés n’ayant pas bénéficié d’action de formation depuis 3 ans et/ou ceux ayant 45 ans et plus ;
  • Salariés fragilisés dans leur emploi, en particulier ceux pour lesquels sont mises en oeuvre des actions de conversion ayant pour objet de les préparer à une mutation d’activité ;
  • Salariés ayant un projet de création ou de reprise d’une entreprise ;
  • Salariés qui reprennent leur activité professionnelle après un congé de maternité ou après un congé parental ;
  • Travailleurs handicapés ;
  • Jeunes entrant pour la première fois dans une activité professionnelle.

Zoom sur les CQP de la branche Cuirs et peaux

La branche Cuirs et peaux a particulièrement mis l’accent sur les Certificats de Qualification Professionnelle pour valoriser ses métiers et leurs savoir-faire.

découvrir les cqp de la branche cuirs & peaux

Textes et ressources

Convention collective

n° 3058 – Industrie des Cuirs et Peaux – Code IDCC : 207

Code NAF

  • 15.11 Z

Titres des accords

  • Accord relatif à la formation professionnelle dans l’industrie des Cuirs et peaux du 18 mars 2015
  • Accord du 29 novembre 2011 relatif à la Formation professionnelle dans l’industrie des Cuirs & Peaux
  • Accord de désignation de l’OPCA du 28 juin 2011

Partenaires sociaux

représentants la branche (Fédérations et syndicats)

observatoire prospectif des métiers

Observatoire

Les branches Chaussure, Couture, Cuirs et Peaux, Entretien Textile, Habillement, Maroquinerie et Textile ont décidé en 2002, la création de l’Observatoire des métiers de la Mode, des Textiles et du Cuir.

4 missions principales ont ainsi été données à l’Observatoire :

  • Apporter des informations générales quantitatives et qualitatives sur les secteurs,
  • Connaître et faire connaître les métiers,
  • Anticiper et analyser l’évolution qualitative et quantitative des emplois et des compétences,
  • Accompagner les entreprises dans la mise en place et l’animation d’une gestion des compétences.

La méthodologie de l’Observatoire s’appuie sur 3 axes :

  • Capter l’information, la capitaliser et la restituer,
  • Répondre aux besoins/attentes des entreprises de la branche,
  • Communiquer auprès des entreprises du secteur, des partenaires extérieurs et des jeunes.évolution qualitative et quantitative des emplois et des compétences

Voir le site de l’observatoire

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu ! Veuillez taper au moins 2 caractères pour votre recherche.