Activité de la branche Énergie et environnement

Énergie et environnement : de quoi parle-t-on ?

 

Les activités de la branche ont pour objet :

  • La gestion, conduite, maintenance, entretien d’équipements de chauffage, de climatisation et d’eau chaude,
  • Les Réseaux de chaleur et de froid permettant l’utilisation de toutes les énergies et de toutes les solutions innovantes pour chauffer et climatiser,
  • La Valorisation énergétique des déchets par incinération et utilisation des autres énergies renouvelables,
  • L’optimisation de la consommation d’énergie par la mise en œuvre de techniques performantes et par le pilotage permanent des installations,
  • Service complet aux clients (logements, bureaux, services, industries)

 

 

Les principaux métiers de l’Énergie et environnement

Les métiers de l’Énergie et environnement sont 

Les principaux métiers sont les métiers d’exploitation et relations clients : Electricien, électromécanicien, chauffagiste, frigoriste, climaticien, technicien multiservices, technicien de maintenance, manager d’équipe, ordonnanceur, approvisionneur, responsable maintenance, ingénieur commercial, responsable d’exploitation,

Au-delà  des compétences techniques, la relation client devient une compétence clé des métiers, à tous niveaux de responsabilité.

A cela s’ajoutent les fonctions supports, également soumis à des évolutions du fait du contexte comme la Direction des Systèmes d’information, par exemple où apparaissent de nouveaux profils (comme les profils Data).

L’activité formation de la branche Énergie et environnement

Retour sur les actions formation d’Opcalia pour la branche Énergie et environnement

 

 

Les actions prioritaires

  • Permettre à chaque salarié d’être acteur de son évolution professionnelle (VAE, entretien professionnel, bilan de compétences) ;
  • Favoriser l’acquisition d’une qualification tout au long de la vie professionnelle (contrats et périodes de professionnalisation) ;
  • Développer l’accès des salariés à des actions de formation professionnelle conduites tout au long de leur vie professionnelle dans le cadre du plan de formation,
  • Préparer les jeunes aux métiers de la branche, notamment en développant la formation par la voie de l’apprentissage
  • Favoriser l’égalité entre les hommes et les femmes dans l’accès à la formation professionnelle ;
  • Réduire les différences constatées d’accès à la formation pour les salariés des petites et moyennes entreprises et d’y encourager le développement de la formation
  • de considérer la formation comme un investissement

 

La branche s’appuie sur une politique alternance forte pour recruter et intégrer : de nombreux diplômes de l’Education Nationale et des titres professionnels préparent aux métiers du secteur,  allant du CAP au titre d’ingénieur.

L’apprentissage et le contrat de professionnalisation sont  la voie privilégiée pour l’intégration des jeunes. De nombreux CFA, implantés sur le territoire, permettent de préparer aux diplômes reconnus de niveau 1 à 5.

En formation continue, 406 contrats de professionnalisation ont été enregistrés pour le compte de la branche en 2017.

La branche souhaite renforcer ses actions de promotion pour faire connaitre ses métiers : elle prend part aux actions menées dans le cadre de la convention de partenariat avec le ministère de l’Education Nationale

Elle poursuit également, depuis plusieurs années, une politique de certification pour compléter l’offre de formation existante. Plusieurs CQP ont été créés : CQP Agent d’exploitation d’équipements de génie climatique, CQP Technicien en efficacité énergétique, CQP Electrothermique, CQP électrofrigorique. D’autres certifications sont à l’étude actuellement.

Les CQP permettent de faire reconnaître des savoir-faire. Ils certifient des compétences acquises par le biais de la formation (contrat de professionnalisation, Validation des Acquis de l’Expérience, congé de formation). Ils apportent également une réponse spécifique aux besoins des entreprises et des salariés, et renforcent le niveau d’expertise des entreprises et permettent de faire face aux évolutions

v

 

 

 

 

 

Textes et ressources

Convention collective ÉNERGIE ET ENVIRONNEMENT

n° 3042 – Code IDCC : 1256 et 998

Code NAF

  • 2825Z : Fabrication d’équipements aérauliques et frigorifiques industriels
  • 3230A : Installation de structures métalliques, chaudronnées et de tuyauterie
  • 3530 Z : Production et distribution de vapeur et d’air conditionné
  • 4322B : Travaux d’installation d’équipements thermiques et de climatisation
  • 2521Z : Fabrication de radiateurs et de chaudières pour le chauffage central

Titres des accords

  • Accord formation du 25 juin 2015
  • Accord formation du 25 novembre 2004
  • Accord de désignation de l’OPCA du 8 décembre 2010

Partenaires sociaux

représentants la branche (Fédérations et syndicats)

  • FEDENE – Fédération des Services Energie Environnement
  • CFTC-CMTE, FNCB-CFDT, CFDT, CGT CONSTRUCTION, CFE-CGC, CGT, FO CONSTRUCTION, UNSA

observatoire prospectif des métiers

Observatoire de l’Energie et environnement

La mission de l’observatoire consiste à assurer une veille prospective sur l’évolution des métiers de la branche.

Cette mission générale se décline en trois fonctions principales :

  • Disposer d’une pleine connaissance des métiers existants et des compétences qu’ils requièrent,
  • Suivre et anticiper l’évolution démographique et celle des métiers afin de pouvoir analyser leur impact sur les emplois,
  • A la lumière de ces deux premières fonctions, identifier les besoins en formation et favoriser la mise en place de parcours de professionnalisation.

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu