Activité de la branche Fabrication mécanique du verre

Industries de fabrication mécanique du verre : de quoi parle-t-on ?

Fleuron de l’industrie française, le verre mécanique désigne l’ensemble des fabrications industrielles du verre. Les procédés de fabrication du verre varient selon le type de produit verrier.

Cette industrie se divise en plusieurs secteurs :

  • Verre creux : bouteilles en verre, pots, gobeleterie, emballages en verre utilisés en parfumerie, cosmétique et pharmacie.
  • Verre plat : vitres des fenêtres, pare-brise et parties vitrées des voitures, miroirs.
  • Verre technique : laine de verre, lunetterie optique, fibre optique…

Le contexte de la branche Industries de fabrication mécanique du verre

La dégradation de l’activité économique, sensible sur de multiples marchés en 2012, a conduit à la baisse globale de l’activité verrière française, qui avait réussi à renouer avec la croissance en 2011.

Principale exception, le domaine de l’isolation, qui bénéficie des exigences environnementales appliquées aux bâtiments.

Le verre plat a souffert en 2012 de la mauvaise santé de ses deux principaux marchés : l’automobile et le bâtiment, soit un recul de 18 % sur l’année.

Les fibres de verre pour l’isolation poursuivent leur progression. Ce résultat est lié au marché de l’efficacité énergétique dans le bâtiment, en neuf comme en rénovation.

Le verre creux a connu une activité globalement en repli, qui a donné lieu à des adaptations conjoncturelles de capacité de production.

La gobeleterie, qui avait connu en 2011 une belle reprise d’activité, a été confrontée en 2012 à une concurrence internationale exacerbée.

Les flacons et les pots, qui servent les marchés de l’agroalimentaire, de la pharmacie et de la parfumerie/cosmétique, ont légèrement reculé avec une baisse de 2 %.

La branche des industries du verre mécanique doit également intégrer l’évolution des données environnementales ainsi que l’augmentation du coût de l’énergie (transport) qui l’oblige à une accélération du rythme de sa réorganisation.

La tendance à prévoir dans les dix ans :

  • Adaptation aux règlementations
  • Affinements des stratégies de différenciation
  • Professionnalisation des salariés

Les principaux métiers

Les métiers des Industries de fabrication mécanique du verre sont :

Une grande diversité de métiers regroupés en six familles professionnelles

  • Production/conditionnement : conducteur(trice) de machine(s) de transformation du verre, conducteur(trice) de process verrier, ensileur(se)/Fondeur/Feder, Opérateur(trice) de fabrication, préparateur(trice) de production, spécialiste planning/ordonnancement, spécialiste process verrier, superviseur(se) de production, verrier(e) à la main.
  • Maintenance/Travaux/Technique : dessinateur(trice) d’études/projeteur, généraliste de maintenance, maçon fumiste, outilleur(se), responsable de projets en équipement industriel, spécialiste de maintenance, spécialiste méthode, superviseur(se) de maintenance.
  • Logistique/Achat : acheteur(se), opérateur(trice) logistique, programmateur(trice) des flux, superviseur(se) logistique.
  • Qualité/Hygiène/Sécurité et Environnement : animateur hygiène, sécurité, environnement, conrôleur(se) qualité, responsable qualité, hygiène, sécurité, environnement.
  • Recherche et Développement : concepteur(trice)/Développeur(se) produits, spécialiste développement procédés, technicien(ne) développement/Essais/Applications clients
  • Marketing/Commercial : commercial, spécialiste marketing

Téléchargez les fiches métiers sur le site de l’Observatoire de l’industrie du verre.

L’activité formation de la branche Industries de fabrication mécanique du verre

Retour sur les actions formation d’Opcalia pour LES INDUSTRIES DE FABRICATION Mécanique du verre

  • Collecte professionnalisation : 3 233 336 €
  • Nombre de contrats de professionnalisation : 356
  • Dont 51 % de formations diplômantes (Master/Licence Pro). Les formations liées aux métiers de la branche sont très représentées (domaine industriel à 52 %).
  • Nombre de périodes de professionnalisation : 442 salariés formés sur des formations liées aux métiers de la Branche : Régleurs, contrôleurs polyvalent, emballage et découpage

Téléchargez le rapport complet

Les orientations formation pour les Industries de fabrication mécanique du verre

La branche s’applique à développer la qualification professionnelle et les compétences de l’ensemble de ses salariés via les actions suivantes :

  • accéder à une formation diplômante et obtenir un titre à finalité professionnelle
  • se perfectionner, avoir accès à un nouvel emploi dans l’entreprise
  • s’adapter aux mutations techniques, technologiques et professionnelles
  • maintenir et préserver les compétences
  • développer la polycompétence. Les salariés sont amenés à prendre part dans le système de contrôle qualité, de maintenance et à assurer eux-mêmes une partie du contrôle de leurs opérations.

Et à mettre en place des formations spécifiques prioritaires :

  • Habilitations électriques
  • Cariste
  • Conducteur de process
  • Conducteur de tri
  • Conducteur de robots
  • Conducteur de machines verrières

Textes et ressources

Convention collective Industries de fabrication mécanique du verre

n° 3079 – Code IDCC : 669

Code NAF

  • 4329A : Travaux d’isolation
  • 2314Z : Fabrication de fibres de verre
  • 8425Z :

ConventionS collectiveS EN RELATION

Convention collective de la Miroiterie n° 3050 – Code IDCC 1499.

Convention collective de la Fabrication semi automatique et manuelle du Verre n° 3281 – Code IDCC 1821

Convention collective des métiers du verre tailleur, boucheur, décorateur verrier… n° 3310 – Code IDCC 2306

Titres des accords

  • Accord de désignation de l’OPCA du 4 décembre 2013
  • Création de la Section Professionnelle Paritaire (SPP) de la branche professionnelle de l’industrie du verre mécanique (juin 2013)

Partenaires sociaux

représentants la branche (Fédérations et syndicats)

  • Fédération des industries du verre regroupe la Chambre syndicale des verreries mécaniques de France, la Chambre syndicale des fabricants de verre plat, la Chambre syndicale des verreries techniques et la Chambre syndicale du verre de silice

observatoire prospectif des métiers

Observatoire des Industries de fabrication mécanique du verre

Créé en 2008, l’Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications des Industries de Fabrication Mécanique du Verre est destiné à assurer une veille sur l’évolution des métiers au niveau national et régional.

Cette veille prospective permet d’anticiper les transformations liées aux métiers afin d’adapter la politique de formation et de recrutement de la branche du verre mécanique.

A ce titre, l’Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications :

  • recueille les informations existantes sur la formation et l’emploi dans la branche
  • propose des thèmes de réflexion et des travaux d’observation auxquels la profession doit s’attacher
  • réalise des études et des tableaux de bord sur les métiers de la branche
  • diffuse les travaux réalisés auprès des entreprises et des publics concernés
  • définit les publics et les priorités de formation

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu