Activité de la branche Transformation des volailles

Industries de transformation des volailles : de quoi parle-t-on ?

La branche des industries avicoles regroupe des activités d’abattage, de découpe et de transformation de volailles. Celles-ci peuvent être complétées par d’autres tâches : ramassage, conditionnement, commercialisation de toutes espèces de volailles, lapins, chevreaux.

La filière avicole est composée de petites entreprises traditionnelles axées sur les circuits de grossistes et de détaillants avec une gamme étroite de produits peu élaborés et de groupes industriels (LDC, Gastronome, Doux…). Leur implantation est majoritairement située en Bretagne et Pays de la Loire.

La filière avicole comprend :

  • les accouveurs (élevages de reproduction),
  • les éleveurs,
  • les fabricants d’aliments,
  • les industriels dédiés à la transformation,
  • les distributeurs

Il est à noter que les abattoirs de volailles sont des outils agrées par les services vétérinaires officiels (agrément européen). Chaque site doit mettre en place un système de maîtrise de la sécurité des aliments. Celui-ci repose principalement sur la formation du personnel, la réalisation d’autocontrôles et l’utilisation des principes de la méthode HACCP (Hazard Analysis Critical Control Points ou analyse de danger des points critiques).

Le contexte de la branche Industries de transformation des volailles

Les exportations en 2012 représentent 1/3 de la production abattue, soit 585 000 tonnes. Plus du quart de la consommation française n’est pas de la volaille française.

La consommation française en 2012 représente 1,6 million de tonnes. A l’heure où les modes de consommation alimentaire privilégient le gain de temps et la praticité, les produits élaborés et les découpes de volaille ont de plus en plus de succès auprès du consommateur français (surtout les découpes congelées et les préparations).

Un marché mondial soutenu où la France occupe une place de première importance :

  • 5ème producteur mondial
  • La consommation de viande de volaille progresse partout dans le monde (2ème viande la plus consommée en France)

Mais la branche fait face à plusieurs risques avec :

  • une baisse de 17,4 % de la production française entre 2001 et 2012
  • la volatilité du prix des matières premières pesant sur la rentabilité des entreprises
  • une articulation entre la production de masse et labellisée et la recherche d’une taille critique (tension, acquisition, rachat…)

Les principaux métiers en Transformation des volailles

Les métiers des Industries de transformation des volailles sont :

La filière avicole couvre plusieurs champs d’activités.

  • Production : accouveurs, sélectionneurs, éleveurs, abattage, fabricants d’alimentation animale, transformation, opérateur de ligne de production, vétérinaire, technicien d’élevage, responsable d’atelier avicole
  • Recherche et Développement
  • Marketing
  • Vente et distribution
  • Logistique : conditionnement et stockage de volailles, logistique, convoyage d’animaux vivants
  • QHSE : qualité, hygiène et sécurité, environnement

L’activité formation de la branche Industries de transformation des volailles

  • Collecte 2017 MS 2016 : 3 529 514 €
  • Montant des engagements tous dispositifs confondus : 5 379 355 €
  • Nombre de stagiaires formés tous dispositifs confondus : 5 613
  • Nombre de contrats de professionnalisation : 205
  • Nombre de période de professionnalisation : 2 356
    • Nombre de CPF : 651

Les orientations formation pour les Industries de transformation des volailles

Dans le cadre d’un projet co-financé par le FPSPP (2010-2013) et pour répondre aux besoins des entreprises de la branche encore dépourvue d’OPCA, Opcalia a développé une offre de services dédiée aux entreprises avicoles autour de quatre actions stratégiques :

  • mise à disposition de Deminov, boîte à outils RH pour optimiser les pratiques d’intégration et de fidélisation des salariés
  • professionnalisation des salariés via le contrat de professionnalisation,
  • Prodiat et la Période de professionnalisation,
  • formations en faveur des managers de proximités et accompagnement de porteurs de projets.

Avec les CQPI Conducteur(trice) d’équipements industriels, Animateur(trice) d’équipe domaine industriel et Opérateur(trice) en maintenance / régleur(euse) nouvellement créés, la Branche des Industries de Transformation des Volailles entend bien donner à ses entreprises les moyens de répondre aux enjeux de la filière avicole.

Les premiers parcours vers la certification devraient être lancés dès la fin de l’année 2015 (à l’occasion d’une première expérimentation).

Charte de coopération nationale

Ce sont près de 170 entreprises et 25 000 salariés professionnels des industries de transformation des volailles qui sont concernés par la Charte de coopération nationale de soutien et d’accompagnement à la filière alimentaire.

Cette charte vise à favoriser le développement de l’emploi dans les entreprises, contribuer à l’anticipation et à l’accompagnement des mutations économiques et à renforcer l’attractivité de la filière alimentaire. Pour ce faire, 1,2 million d’euros sont mobilisés.

Des axes d’actions précis :

  • Sécuriser les parcours professionnels et renforcer les compétences des salariés via un accompagnement à la maîtrise des savoirs de base et des savoirs fondamentaux, la mise en œuvre des entretiens professionnels, la création du passeport opérateur, le transfert de savoir-faire, le développement de la mobilité, l’accès à des titres et des diplômes, la formation des encadrants de proximité…
  • Améliorer les conditions de travail et la qualité de vie au travail : lutter contre les troubles musculo-squelettiques (TMS), imaginer de nouvelles formes d’organisation ou encore former les salariés à la prévention des risques liés à leur activité.
  • Faciliter et renforcer les pratiques de gestion RH, favoriser la montée en compétences de l’encadrement intermédiaire, optimiser les actions de formation individuelles et collectives.

Sans oublier, tous les projets innovants qui peuvent contribuer à la mise en œuvre de bonnes pratiques adaptables au bénéfice de la filière avicole et sur les territoires

Textes et ressources

Convention collective cordonnerie multiservice

n° 3111 – Code IDCC : 1938

Code NAF

  • 1012Z : Transformation et conservation de la viande de volaille

Titres des accords

  • Convention de partenariat entre Opcalia, le Comité national des abattoirs et ateliers de découpe de volaille, lapins et chevreau (CNADEV) et la Fédération des industries avicoles (FIA) visant à promouvoir la boîte à outils RH Deminov (voir le zoom) auprès des entreprises avicoles du 29 février 2012
  • Accord de désignation de l’OPCA du 13 mars 2014 et création d’une Section professionnelle paritaire (SPP) de la branche

Partenaires sociaux

représentants la branche (Fédérations et syndicats)

  • Comité National des Abattoirs et ateliers de découpe de volailles, lapins et chevreaux (CNADEV)
  • Fédération des Industries Avicoles (FIA)

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu ! Veuillez taper au moins 2 caractères pour votre recherche.