Activité de la branche Manutention et nettoyage ferroviaire

Manutention et nettoyage ferroviaire : de quoi parle-t-on ?

Le secteur de la Manutention et nettoyage ferroviaire regroupe principalement les activités de manutention, de nettoyage des voitures, des stations de métro, de nettoyage du matériel roulant ferroviaire (Train, TGV) exercées pour la SNCF et la RATP. A cela s’ajoute les activités de nettoyage et petite manutention des métros et tramway de province.

Les principaux métiers de la Manutention et nettoyage ferroviaire

Les métiers de la Manutention et nettoyage ferroviaire sont :

  • Ouvriers Nettoyeur qualifiés et spécialisés
  • Réparation de sellerie/bourrellerie
  • Chef d’équipe
  • Cariste
  • Mécanicien de maintenance ferroviaire
  • Technicien de maintenance
  • Ingénieur de manutention
  • Opérateur de maintenance du matériel ferroviaire
  • Chef de Chantier
  • Chef de Bordée
  • Contremaître

Manutention et nettoyage ferroviaire

L’activité formation de la branche Manutention et nettoyage ferroviaire

Retour sur les actions formation 2017 d’Opcalia pour la branche Manutention et nettoyage ferroviaire

Téléchargez le rapport complet 2017

Les orientations formation pour la Manutention et nettoyage ferroviaire

Le métier de cordonnerie est accessible avec un CAP en cordonnerie réparation, en confection de chaussures ou via une expérience professionnelle sans diplôme particulier pour les emplois en cordonnerie multiservices.

Les formations diplômantes

Au titre du contrat de professionnalisation :

  • Les qualifications professionnelles reconnues dans les classifications de la convention collective CCN Manutention ferroviaire et travaux connexes (MF).
  • Les certifications de qualifications professionnelles (CQP) spécifiques à la branche MF.
  • Les certifications professionnelles inscrites au RNCP et / ou les certifications et habilitations inscrites à l’inventaire concourant à la mise en œuvre du parcours de professionnalisation défini par la CPNE de la branche.
  • Les certificats de qualifications professionnelles (CQP) non spécifiques à la branche mais conduisant à un métier exercé au sein de la branche et listés par la CPNE parmi les formations éligibles au CPF et ce dans l’attente de la mise en œuvre effective des CQP spécifiques à la branche MF.
  • Les diplômes et titres enregistrés au RNCP non spécifiques à la Manutention ferroviaire et travaux connexes mais conduisant à un métier exercé au sein de la branche.

Au titre de la période de professionnalisation :

  • Actions permettant l’accès ou au maintien dans l’emploi à une qualification reconnue dans les classifications de la CCN Manutention ferroviaire et travaux connexes
  • Les actions listées par la CPNE de la branche concernant les formations éligibles au CPF : Actions permettant l’accès à un titre ou un diplôme inscrit au RNCP, Actions ouvrant droit à un CQP/CQPI, Actions permettant l’accès à une certification inscrite à l’inventaire des certifications et habilitations CNCP.

Donneront également lieu en priorité à un financement :

  • Les actions permettant l’accès à une démarche de certification des connaissances et des compétences de base propre aux métiers de la branche articulée au Socle de connaissances et de compétences professionnelles (CLEA)
  • Les actions de formation et d’évaluation préparant l’obtention d’une qualification susvisée dans le cadre du dispositif de Validation des Acquis l’Expérience (post jury VAE).

Publics prioritaires

Pour les contrats de professionnalisation

  • Jeunes de 16 à 25 ans sans qualification professionnelle ou souhaitant compléter leur formation initiale.
  • Adultes de 26 ans et plus, demandeurs d’emploi obligatoirement inscrits à Pôle emploi.

Pour les périodes de professionnalisation :

  • Salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies et de l’organisation du travail.
  • Salariés pour lesquels une action de formation peut faciliter la reconversion ou qui sont en situation d’inaptitude ponctuelle et définitive à leur poste.
  • Salariés qui comptent 20 ans d’activité professionnelle ou âgés d’au moins 45 ans présents depuis au moins un an dans l’entreprise.
  • Femmes revenant d’un congé de maternité.
  • Hommes ou femmes à la suite d’un congé parental.
  • Travailleurs handicapés.
  • Salariés qui envisagent la création ou la reprise d’une entreprise.
  • Salariés ne détenant pas au minimum un diplôme de niveau IV.

Textes et ressources

Convention collective cordonnerie multiservice

n° 3170 – Code IDCC : 538

Code NAF

  • 9523Z : Réparation de chaussures et d’articles en cuir
  • 5221Z, Services auxiliaires des transports terrestres
  • 5224B, Manutention non portuaire

Titres des accords

  • Accord triennal du 15 décembre 2015 relatif à l’accès des salariés à la formation tout au long de la vie professionnelle.
  • Accord du 17 mars 2006 relatif à la formation professionnelle (entreprises de manutention ferroviaire et travaux connexes) étendu par arrêté du 28 décembre 2006, JORF du 9 janvier 2007
  • Accord du 6 décembre 2012 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie (entreprises de manutention ferroviaires et travaux connexes) étendu par arrêté du 18 juillet 2011, JORF du 28 juillet 2011

Partenaires sociaux

représentants la branche (Fédérations et syndicats)

  • Syndicat des Auxiliaires de la Manutention et de l’Entretien pour le Rail et pour l’Air (SAMERA)
  • Fédération Générale des Transports et de l’Equipement (FGTE CFDT)
  • Syndicat National des Activités du Transport et du Transit (SNATT CFE-CGC)
  • Fédération Générale C.F.T.C. des Transports
  • Fédération Force Ouvrière de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS-FO)
  • Syndicat de la manutention et travaux connexes, aéroportuaire de Paris et de la région parisienne CGT (USPDA CGT)

Suggestions

    Résultats de recherche

    En attente de recherche de contenu