Séléctionnez une région

Retour aux zooms

Les OPCA parlent d’une seule voix

Stop aux idées reçues sur la formation professionnelle !

<
Stop aux idées reçues sur la formation professionnelle !

Dans un mouvement commun et inédit, les OPCA ont décidé de se mobiliser et de rétablir quelques vérités pour en finir avec les idées reçues sur la formation professionnelle.

 


Découvrir l'infographie complète


 

 

 

"Le financement de la formation professionnelle est opaque" FAUX!

31,6 milliards, c'est le montant du budget dédié à la formation professionnelle et à l'apprentissage. Qui finance vraiment la formation professionnelle ? Comment sont répartis les fonds et qui en sont les bénéficiaires ?
Découvrez ci-après les principales réponses à vos questions :

Les financeurs sont connus

La répartition est identifiée

Les dépenses réelles sont bien fléchées

Le marché de la formation est parfaitement connu

Précisons que 167 agents de l’état contrôlent cette activité et que plus de 1300 contrôles ont été engagés en 2015… Un contrôle qui reste insuffisant selon les OPCA. Ces derniers se sont associés, à l’occasion de l’application du Décret Qualité, pour créer un outil unique de contrôle qualité des organismes de formation : DataDock.

"La formation professionnelle ne bénéficie pas à ceux qui en ont le plus besoin..." FAUX !

Alternance (voir en replay l’intervention Opcalia sur CNEWS), handicap, développement durable, lutte pour l’égalité professionnelle, pour les inégalités sociales et territoriale, reconversion des sportifs (voir l’interview d’Opcalia au Figaro) … au-delà de son cœur de métier, le financement de la formation professionnelle comprend bien sûr une mission d’intérêt général comme en témoignent entre autres les chiffres sur la formation des jeunes, le retour à l’emploi et la sécurisation des salariés :

"La gestion paritaire est inefficace et coûte cher" FAUX !

Le système de paritarisme de gestion est aujourd’hui contesté et jugé coûteux et inefficace. Or sur la question de l’efficacité, en période de transition économique et numérique, il est crucial de former pour sécuriser les parcours professionnels, de préparer aux métiers de demain, ou encore d’accompagner les entreprises face aux mutations économiques.

Retrouvez la tribune d’Yves Hinnekint, Directeur Général Opcalia sur ce sujet.

Grâce à la formation professionnelle, France Business reconnaît à la France sur un plan international "des ressources humaines hautement qualifiées et productives" (site internet de France business)
Et "une main d’oeuvre bien formée et très productive" (tableau de bord de l’attractivité 2016)

Par ailleurs, sur la question des coûts, les frais de gestion des OPCA, contrôlés par l’Etat, représentent 0,8% du montant des finances dédiées à la formation professionnelles.



En réponse à cette idée reçue, Opcalia a souhaité démontrer la valeur socio-économique apportée par son action aux personnes formées, aux entreprises et aux territoires.

Consulter la synthèse de l’étude Goodwill Management


Face à ces idées reçues, partageons une véritable ambition pour améliorer la formation professionnelle !

Les OPCA sont prêts à relever les défis d’une formation professionnelle optimisée :

  • proposer une véritable orientation et un conseil en évolution professionnelle des demandeurs d’emploi, salariés et jeunes
  • obtenir une réelle amélioration de la qualité de l’offre de formation et de son contrôle
  • améliorer significativement la performance des acteurs en charge de l’accompagnement des demandeurs d’emploi
  • reconnaître le rôle des OPCA dans un accompagnement plus global des entreprises et des salariés
  • donner aux entreprises et à leurs représentants dans les branches, interprofessions et territoires un réel rôle dans le pilotage des dispositifs.
Haut de la page