Séléctionnez une région

Retour aux zooms

OPCALIA se mobilise avec l'Etat et les partenaires de la filière

Un EDEC Scieries et Activités liées en Bourgogne Franche-Comté

<

Né de la volonté de consolider et développer l’emploi qualifié dans la filière et favoriser la compétitivité des entreprises et leur capacité à s’adapter face aux évolutions engendrées par les diverses mutations, un http://schaper-verlag.de/?CAMS=gay-kik-topix-2016 premier Accord Cadre régional EDEC Scieries a été signé en décembre 2015 en Franche-Comté.

Avec la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté, et une première phase de bilan mettant en évidence la nécessité d’accompagner les scieries dans la globalité de leur processus donc également par le biais des activités en amont ou en aval, source site cet EDEC se voit étendu au niveau du champs d’application et du périmètre territorial à compter du 1er juin 2017.

http://www.plancton-du-monde.org/?CAMS=webcamboys Le contexte

La filière forêt bois de Bourgogne-Franche-Comté possède de nombreux atouts :

  • Une ressource abondante : la filière forêt-bois s’appuie sur la quatrième forêt de France métropolitaine en terme de taux de boisement (37%). Cette forêt est essentiellement composée de feuillus à 70% avec pour essence dominante le chêne. La production de sciages feuillus représente 23% de la production nationale.
  • Un poids économique important avec près d’un milliard d’euros de richesse dégagée. On dénombre suite à l’étude INSEE/DRAAF/FIBOIS BFC menée en 2017 : 4630 établissements (avec une forte proportion de PME) et 19200 salariés.
  • Une grande diversité d’activité : la filière se compose d’un ensemble industriel complet partant des exploitations forestières, en passant par les entreprises de première et deuxième transformation du bois en allant jusqu’aux entreprises de Construction bois, d’ameublement/agencement… 

En raison de leurs implantations géographiques, ces activités diverses contribuent à un développement économique équilibré des territoires de Bourgogne Franche-Comté.  Dans un contexte d'évolution forte et rapide (crise économique, nouveaux marchés, innovation, etc.), les entreprises de la filière bois en Bourgogne Franche-Comté ont besoin d'être très réactives dans leurs évolutions et adaptations.
La première transformation du bois consiste en la transformation des grumes par sciage, rabotage et imprégnation. Au cours des dernières années,  le nombre de scieries qui sont majoritairement petites et moyennes entreprises a fortement diminué. Simultanément, des scieries de taille industrielle ont émergées.  Par ailleurs, des activités connexes à l’activité scierie sont bien représentées en ex Franche-Comté et en ex Bourgogne y compris la seconde transformation du bois (tonnelleries, parqueteries…)

La filière bois doit faire face aux différents types d’évolution qui ont un impact sur son activité mais aussi sur ses emplois. Les métiers évoluent notamment du fait de la mécanisation accrue et de l’automatisation des tâches. De plus, il s’agit de métiers verdissants qui appellent à une évolution des pratiques et des compétences liées à la transition écologique. Les emplois doivent donc s’adapter aux nouvelles règlementations, aux nouveaux enjeux de développement durable, de production et de commerce local ou de performance…

Parmi les faiblesses de la filière en Bourgogne-Franche-Comté :

  • Une proportion d’emplois ouvriers peu qualifiés face à un besoin de montée en compétence au regard des mutations technologiques et nouvelles technologies

  • Un vieillissement des salariés des scieries qui va entrainer un fort tôt de renouvellement du personnel dans les prochaines années

  • Une valeur ajoutée faible en 1ère transformation du bois (hors tonnellerie)

Compte-tenu des difficultés de recrutement éprouvées par les employeurs sur certains métiers comme les opérateurs de scierie, il est important de fidéliser les salariés en poste, de sécuriser leurs parcours professionnels et de veiller à l’amélioration des conditions de travail afin de réduire les risques liés à la pénibilité.

Il est nécessaire d’accompagner la filière et plus spécifiquement les scieries de Bourgogne-Franche-Comté et les activités liées, très impactées par les mutations économiques, industrielles et technologiques pour pallier à ces difficultés et relever le défi des mutations en cours et à venir.

see Les finalités

Consolider et développer l’emploi qualifié dans la filière et favoriser la compétitivité des entreprises

Faciliter l’adaptation des compétences, la polyvalence et la qualification des salariés pour sécuriser les parcours et faire face aux évolutions engendrées par les diverses mutations économiques, sociales, démographiques, technologiques…

http://schaper-verlag.de/?CAMS=tumblr-young-pussy Les signataires

  • ETAT-DIRECCTE de Bourgogne Franche-Comté

  • Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté

  • Fédération Nationale du Bois (au titre des diverses organisations professionnelles)

Les partenaires

  • Partenaires sociaux : COPAREF
  • OPCALIA
  • FAFSEA
  • Expert filière : FIBOIS BFC (issu fusion ADIB et APROVALBOIS)
  • Expert formation : EMFOR (issu fusion EFIGIP et C2R)

http://www.roland-regional.de/?CAMS=freaky-girls-snapchat-names Le territoire : Bourgogne Franche-Comté

source url Les activités retenues : celles directement liées à l’activité des scieries

  • Amont
    0220Z Exploitation forestière
  • Aval
    1610A Sciage et rabotage du bois, hors imprégnation (fabrication de parquets et lambris en lames, fibres de bois, farine de bois, poteaux, traverses, bois injectés)
    1622Z Fabrication de parquets assemblés (moulure, baguette)
    1624Z Fabrication d'emballages en bois (emballages légers en bois, boîtes à fromage , palettes , tourets, tonneaux et articles de tonnellerie)

Une entreprise ayant un autre code NAF mais une activité réelle directement en lien avec l’activité des scieries peut être éligible sous réserve d’un avis favorable préalable du comité de programmation. 
 

Le public cible

Entreprises : PME (<250 salariés) avec priorités aux entreprises < 50 salariés

Salariés : tous salariés avec priorité aux :
- Salariés non qualifié(s) ou sans qualification reconnue
- Salariés dont l’emploi est en évolution
- Travailleurs handicapés
- Femmes
- Séniors (+ 50 ans)
- Jeunes (-25 ans)
- Salariés bénéficiaires de contrats aidés 

Les actions

  • Un état des lieux de la filière et de ses enjeux

* Etat des lieux des activités, des métiers et de leurs évolutions, des profils des salariés, des besoins en compétences

* Etat des lieux des formations au sein de la région et dans les territoires limitrophes

* Mise en réseau et continuité des différents observatoires territoriaux

  • Des actions collectives

* Promotion des métiers

* Echanges inter-entreprises

* Actions de sensibilisation

  • Des diagnostics cofinancés à 50 %

* Positionnement, identification des problématiques prioritaires et plan d’actions en termes de  gestion des ressources humaines, GPEC et stratégie de développement

  • Des formations cofinancées à 30% par l'Etat en plus de la participation OPCA

* Formations qualifiantes / métiers pour sécuriser les parcours et professionnaliser la filière

* Formations au titre du « socle de compétences», VAE, passeport professionnel

* Formations pour s’adapter aux évolutions / nouveautés technologiques

* Formations pour développer les compétences techniques et la polyvalence des salariés (conduite d’engins et machines, maintenance, nouvelles technologies, valorisation des produits…)

* Formations pour renforcer la compétitivité et favoriser le développement des entreprises (gestion administrative et financière, compétences commerciales, gestion des ressources humaines, communication…)

La période : prolongation jusqu’à fin juin 2020

A lire aussi

A consulter

Plus Plus

Actualités

OPCALIA Bourgogne Franche-Comte se mobilise au côté de l'Etat en appui des Scieries et activités liées

Extension de l'Accord Cadre Régional EDEC Scieries et activités liées - Bourgogne Franche-Comte

Toutes les actualités

Inscrivez-vous au Fil d'info Opcalia

Nous suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Google plus
Haut de la page